VIDEO. Un panorama spectaculaire à contempler du haut de cette passerelle suspendue à 120 mètres du sol

durée de la vidéo : 00h01mn51s
Une passerelle suspendue enjambe la vallée de Todtnau à 120 mètres du sol, dans le massif de la Forêt-Noire en Allemagne. Elle permet aux touristes et aux randonneurs d'admirer un panorama spectaculaire, avec, en contrebas, l'une des cascades les plus hautes du pays. ©France Télévisions

Près de Fribourg, en Allemagne, une passerelle suspendue à 120 mètres du sol permet de traverser une vallée de la Forêt-Noire. Ouverte depuis mai 2023, elle offre un point de vue spectaculaire, en pleine nature, sur l'une des plus hautes cascades du pays. Sensations garanties.

Une passerelle suspendue au-dessus du vide, reliant deux versants de montagne, sur fond de chute d'eau. Cela vous rappelle peut-être des contrées exotiques dans des films d'aventures. Là, nous sommes dans le massif de la Forêt-Noire, à trente minutes de Fribourg, en Allemagne. Et tout le monde peut l'emprunter, en toute sécurité.

Elle permet d'admirer un panorama spectaculaire, à près de 1 000 mètres d'altitude, en contrebas du sommet du Feldberg. D'un côté, la passerelle donne sur la vallée de Todtnau, de l'autre, sur une cascade à couper le souffle.

Frissons garantis

C'est le deuxième ouvrage de ce type en Forêt Noire. Avec cette passerelle, dite Blackforestline, ouverte depuis mai 2023, le visiteur est perché à 120 mètres au-dessus du sol. C'est deux fois plus haut que son prédécesseur, le Wildline, installé dans le nord du massif. De quoi ressentir quelques frissons.

C'est justement la vocation de cette installation. "Ici, on a une vue à 360 degrés, je me sens libre comme un oiseau. Je peux regarder en bas, en l'air, et c'est vraiment spectaculaire. Normalement, il n'y a ce genre de passerelle qu'en haute montagne pour les alpinistes", confie le directeur du projet, Roland Haag, à notre équipe. 

Alors, que vous soyez jeune ou moins jeune, que vous ayez le vertige ou pas, chacun a la garantie de pouvoir contempler sereinement le paysage et la cascade en contrebas. Avec une chute d'eau de près de 100 mètres, c'est l'une des plus hautes d'Allemagne. Le ruisseau du Stübenbach, après avoir dévalé les pentes abruptes de la montagne, s'écoule dans la vallée, jusqu'à perte de vue. 

On vient de France, de Suisse ou d'Allemagne

Les touristes, les randonneurs et autres visiteurs en ont plein les yeux. Comme cette famille venue de Bavière pour découvrir la région et son attraction. "C'est super, on a bien transpiré. On a randonné jusqu'en bas, et on est remonté. Vraiment génial", s'exclame la maman, manifestement enthousiasmée par son expérience.

Des marcheurs français savourent cet instant de façon plus ludique. "Ça bouge, c’est drôle, on a presque envie de jouer, c'est une très belle impression".

Les mouvements du pont font partie de l'expérience. Ils dépendent du vent, et du nombre de personnes à traverser. Aucun danger, c'est du solide. La passerelle, longue de 450 mètres, peut résister au poids de 300 personnes simultanément. On ne lésine pas avec la sécurité. 

Une traversée à 12 euros

Financée par une entreprise allemande, la Eberhardt Bewehrungsbau GmbH, la construction a nécessité 5 millions d'euros. Alors traverser le pont et admirer la cascade a un coût : en l'occurrence 12 euros l'accès pour un adulte, 9 pour un enfant. Cela fait grincer quelques dents. Pour un couple avec deux enfants, il faut prévoir un budget de 42 euros. "Ça fait beaucoup d'argent pour une attraction un peu courte", fait remarquer ce père de famille, enchanté, mais un peu refroidi par le montant de l'aventure. 

Malgré tout, la passerelle suspendue peut d'ores et déjà être considérée comme un succès. Six mois après son ouverture, 100 000 visiteurs l'ont empruntée, c'est deux fois plus que les projections. Il faut dire que le site est au cœur de la région des trois pays, avec l'Alsace et la Suisse toute proche. Ce qui représente un marché touristique au potentiel très élevé.

Article initialement publié le 2 novembre 2023