Zoo de Mulhouse : des plumes et des bêtes pour la 3e édition du festival de BD Groaaar

Les 12 et 13 juin, prenez vos quartiers au zoo de Mulhouse pour la 3e édition du festival de BD Groaaar. Au programme : exposition et dédicaces, le tout pour la bonne cause, celle des macaques à crêtes, une nouvelle espèce présente au zoo et en danger d'extinction.

Une quarantaine d'auteurs de BD locaux, nationaux et internationaux ont accepté de dessiner et donner une oeuvre en lien avec le macaque à crête pour le festival
Une quarantaine d'auteurs de BD locaux, nationaux et internationaux ont accepté de dessiner et donner une oeuvre en lien avec le macaque à crête pour le festival © Giovanni Rigano

Après le marsupilami en 2018, l'okapi en 2019, au tour du macaque à crête d'être à l'honneur du festival de BD du zoo de Mulhouse dont c'est la 3e édition. "On a choisi cette espèce parce qu'elle fait partie des nouvelles arrivantes au zoo et puis surtout elle est en danger d'extinction. Enfin elle est plutôt graphique, c'est un animal sympa à dessiner pour nos auteurs", explique Benoît Quintard, vétérinaire du zoo et l'un des fondateurs du festival Groaaar.

Une quarantaine d'auteurs, venus de tous horizons, y participent, avec parmi eux, le parrain de ce festival, le papa de Spirou, José Luis Munuera, rien que ça. Un festival né d'une rencontre entre David Bres, libraire, Mathieu, dessinateur et Benoît Quintard, vétérinaire et fan de BD. "C'est vraiment une histoire de potes, explique David Bres et au départ on pensait ne faire qu'une édition. Mais ce sont les auteurs eux mêmes qui nous ont demandé de reconduire l'événement qui est donc devenu pérenne", sourit le libraire.

Qui dit festival de BD, dit bien sûr séance de dédicaces et de rencontres au zoo avec les auteurs les 12 et 13 juin mais c'est aussi une exposition visible à la librairie d'oeuvres originales réalisées pour l'exposition. Des oeuvres à vendre bien sûr, tout comme les reproductions de ces oeuvres et le catalogue de l'exposition qui seront disponibles au zoo. L'argent ainsi récolté ira au bénéfice d'une association indonésienne, Selamatkan Yaki, qui travaille à la protection des macaques à crêtes.

 

Le macaque à crête a inspiré nombre de dessinateurs
Le macaque à crête a inspiré nombre de dessinateurs © Timo Wuerz, Fanny Delqué, Mathieu Reynes

 

Une espèce endémique en voie d'extinction

"Leur habitat est morcelé et détruit pour produire de l'huile de palme, leur viande aussi est consommée, enfin on les braconne comme animal de compagnie quand ils sont petits, dénonce Benoît Quintard. Et comme c'est une espèce endémique de Sumatra, qu'on ne trouve que là-bas, à la moindre catastrophe naturelle c'est l'extinction, d'où l'importance de la présence de spécimens dans les zoos comme population de sauvegarde", ajoute le vétérinaire. 

Les dessinateurs présents pour les dédicaces sont entre autres, Jérôme Lereculey, auteur de la saga des Cinq Terres (Delcourt), ou encore Christophe Cazenove, auteur du Zoo des animaux disparus et Miss Prickly, dessinatrice de la série Animal Jack. A noter, samedi 12 juin, entre 14 heures et 17 heures, des illustrateurs locaux se retrouveront à l’occasion du marathon des illustrateurs, afin de dessiner ensemble sur des thèmes improvisés. Il y a deux ans, malgré la pluie, le festival avait ainsi pu reverser 3.500 euros à une association africaine de protection de l'Okapi. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
zoo de mulhouse animaux nature zoo festival événements sorties et loisirs bande dessinée culture livres