REPLAY VIDEO - Revoir "Offenbach thérapie", le concert de Noël de l'Orchestre symphonique de Mulhouse

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lisa Jardini

Retrouvez "Offenbach thérapie" le concert de Noël par l’Orchestre symphonique de Mulhouse diffusé le jeudi 24 décembre. Soixante artistes, 14 interprétations de titres populaires : un spectacle inédit à revoir ci-dessous.

Une heure de musique et de chant pour fêter Noël malgré la crise sanitaire : le 24 décembre 2020, l'orchestre symphonique de Mulhouse vous a proposé un spectacle inédit à suivre en ligne, l’accueil du public étant toujours interdit en salle. Offenbach thérapie, le concert de Noël de l'Orchestre symphonique de Mulhouse à revoir ci-dessous. Une soixantaine d'artistes étaient présents sur scène pour vous interpréter des grands classiques.

Reprenant une quinzaine d’airs d'opéra et d'opérette les plus connus d’Offenbach, issus d'Orphée aux enfers, de la Belle Hélène, de Fantasio ou des contes d’Hoffman, Romain Gilbert, dramaturge et metteur en scène, a inventé un nouveau récit "Chez Offenbach, Orphée et Eurydice ne sont pas un modèle de bonheur conjugal : ils se détestent et se trompent allègrement. Je pars de cette brouille et amène à la réconciliation". Une thérapie de couple pour Orphée et Eurydice à revoir en ligne ci-dessous.

Des artistes internationaux prestigieux

Des titres populaires 

  • Orphée aux enfers (1874) – Ouverture (version féérie) 
  • Orphée aux enfers (1858) – Récit Opinion publique « Qui je suis ? » 
  • Orphée aux enfers (1874) – Air Eurydice « La femme dont le cœur rêve » 
  • Orphée aux enfers (1874) – Récit Orphée « Que vois-je n’est-ce pas la nymphe… ? »
  • Orphée aux enfers (1874) – Duo Eurydice/Orphée « Ah c’est ainsi » 
  • La Grande Duchesse de Gérolstein – Duo Grande Duchesse/Fritz « Dites-lui » 
  • Fantasio – Air « Voyez dans la nuit brune »
  • Le voyage dans la lune - Ballet des flocons de neige 
  • La Belle Hélène – Air Hélène « On me nomme Hélène la blonde » 
  • Le voyage dans la lune – Air de Fantasia « Je suis nerveuse » 
  • Les Contes d’Hoffmann – Duo Nicklausse/Giulietta - Barcarolle « Belle nuit » 
  • La Périchole – Air Piquillo « On me proposait d’être infâme » 
  • La Belle Hélène – Duo Hélène/Pâris « C’est le ciel qui m’envoie »
  • Orphée aux enfers (1858) – Galop acte 2, Troisième tableau (ballet des mouches) 

En bonus : un extrait de la "Grande Valse" des Fées du Rhin.

Une captation d'Ozango, réalisée par Andy Sommer, dans le cadre de l’aide de la Région Grand Est au spectacle vivant.