L'ancien sous-préfet de Saint-Dizier condamné pour harcèlement moral

Thilo Firchow, ancien sous-préfet de Saint-Dizier / © France 3 Champagne-Ardenne
Thilo Firchow, ancien sous-préfet de Saint-Dizier / © France 3 Champagne-Ardenne

Thilo Firchow, l'ancien sous-préfet de Saint-Dizier, sera à nouveau jugé le 14 février 2020 pour déterminer les dommages et intérêts accordés aux parties civiles. Accusé de harcèlement moral, il a été condamné en 2016 pour des faits compris entre 2010 et 2013.

Par MR avec MM

Thilo Firchow, l'ancien sous-préfet de Saint-Dizier a été condamné en première instance en 2016, reconnu coupable de harcèlement moral à l’encontre de trois anciennes collaboratrices. Il s'est désisté de son pourvoi en cassation déposé le 5 mai 2017. La cour de cassation de Dijon a annulé la décision de la cour d'appel qui prévoyait une relaxe partielle de sa peine. Statuant sur intérêts civils, une nouvelle audience se tient à la cour d'appel de Besançon le 14 février 2020.

La relaxe partielle devant la cour d'appel de Dijon prévoyait deux mois de prison avec sursis, 4.000 euros d'amende et 2.700 euros de dommages et intérêts pour les trois parties civiles.
 

Rappel des faits 

Thilo Firchow a fait l’objet de plaintes de plusieurs anciens collaborateurs de la sous-préfecture de Saint-Dizier pour des faits compris entre 2010 et 2013. Lors de son jugement en première instance le 26 avril 2016 au tribunal correctionnel de Chaumont, il a été relaxé dans certains dossiers, mais reconnu coupable de harcèlement moral à l’encontre de trois anciennes collaboratrices. Il avait alors été condamné à 15.000 euros d’amende pour harcèlement moral. En plus de son amende, il devait payer 10.000 euros de dommages et intérêts, et 2.400 euros au titre des frais de justice.

L'affaire avait alors été renvoyée devant la cour d'appel de Dijon en 2017 après l'appel de Thilo Firchow.
 

Sur le même sujet

Les + Lus