Base aérienne de Saint-Dizier : un sexagénaire se fait éjecter d'un Rafale au décollage

Ce 20 mars aux alentours de 13h, un passager de 64 ans s'est fait éjecter d'un Rafale lors du décollage. Son état a été rapidement stabilisé. Trois enquêtes sont en cours.
 
Il était aux alentours de 13 h quand le siège s'est déclenché. Sur la base aérienne 113 qui se situe à Saint-Dizier, le navigateur d'un Rafale a été éjecté de l'appareil, mercredi 20 mars, avec à son bord un homme âgé de 64 ans, qui participait à un vol d'information.
 
Le pilote de l'appareil a été pris en charge par le deuxième avion de chasse, un Rafale lui aussi, qui le suivait. Il a pu faire demi-tour et se poser sans encombre sur la piste de la base aérienne. Ce dernier s'en est sorti indemne, avec seulement quelques griffures au visage. 

Comme le veut la procédure, trois enquêtes -dont une interne- ont été ouvertes pour établir les causes de l'accident.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
armée société sécurité accident faits divers