Histoires 14-18 : l'exil suisse de Lénine

© Pathé Gaumont
© Pathé Gaumont

« Je ne suis pas un déserteur ni un réfractaire, mais un exilé politique »… des paroles signées Vladimir Ilitch Oulianov, autrement dit Lénine, à son arrivée en Suisse en 1914. Trois ans plus tard, au printemps 1917, n’ayant pas réussi à imposer ses idées en pays helvète, Lénine quitte la Suisse.

Par France 3

Pendant son exil en Suisse, accompagné de sa femme Nadia Krupskaia, Lénine s’installe d’abord dans la ville bourgeoise de Berne où il a bien du mal à répandre ses idées révolutionnaires.

Le chef du parti bolchevique participe aussi aux 2 conférences pacifistes secrètes, en septembre 1915 à Zimmerwald et en avril 1916 à Kiental. Là non plus, il n’arrive pas à imposer ses idées radicales.

Histoires 14-18 : l'exil suisse de Lénine
Source archives : Pathé Gaumont - France 3 - A. de Chalendar

 

1916 à Zurich

En février 1916, le couple s’établit à Zürich. Lénine adore se promener en compagnie de sa femme sur les rives du lac, mais il trouve que la vie est chère.

Il sous-loue un modeste deux-pièces dans la vieille ville, au numéro 14 de la Spiegelgasse. Hasard de l’histoire, il se retrouve alors voisin des artistes qui fréquentent le cabaret Voltaire, berceau du mouvement Dada…

La révolution russe de 1917 et le retour au pays

Devenu membre du parti socialiste zurichois, Lénine participe assidûment aux réunions. Mais en mars 1917, il apprend qu’une nouvelle révolution a éclaté en Russie.

Il décide alors de quitter définitivement la Suisse au printemps 1917. Il ne traversera pas, comme le veut la légende, l’Allemagne en wagon plombé mais bien à bord d’un train ordinaire. Six mois plus tard, c’est le triomphe de la Révolution d’Octobre et l’entrée de Lénine dans l’histoire mondiale.

Toute la collection des 400 vidéos Histoires 14-18


 

Sur le même sujet

Les + Lus