• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Histoires 14-18 : Rosa Luxemburg

© Pathé Gaumont
© Pathé Gaumont

Par France 3

« Nous assistons à l’effondrement du vieux monde qui croule par pans entiers jour après jour. Ce qui est le plus surprenant, c’est que la plupart des gens ne s’en aperçoivent pas et croient marcher encore sur un sol ferme » Ces mots sont signés Rosa Luxemburg. Cette figure révolutionnaire les écrit en 1917 alors qu’elle est en prison, à Berlin, sa ville d’adoption.

Etudiante brillante, Rosa Luxemburg s’intéresse très tôt aux idées marxistes. Elle quitte sa Pologne natale à la fin du 19ème siècle pour venir s’installer en Allemagne. Grâce à un mariage blanc contracté avec Gustav Lübeck, le fils d’un vieux militant socialiste, Rosa acquiert la nationalité allemande.

Histoires 14-18 : Rosa Luxemburg
Source archives : Pathé Gaumont - France 3 - A. de Chalendar

Pacifiste et révolutionnaire, Rosa Luxemburg s’oppose à la dérive guerrière de l’Allemagne. Une campagne pacifiste un peu trop active lui vaut d’être arrêtée en 1915. Membre du SPD, elle fonde avec Karl Liebknecht la ligue Spartacus, mais à nouveau emprisonnée, elle passe le reste de la guerre derrière les barreaux, libérée avec la révolution allemande en  novembre 1918.

Malgré certaines réserves, Rosa Luxemburg participera aussi à la création du KPD, le parti communiste allemand, fin décembre 1918, mais elle n’en profitera pas beaucoup : le 15 janvier 1919, elle sera assassinée comme Karl Liebknecht et d’autres compagnons par un commando militaire. A Berlin, une rue, une place, une passerelle et une station de métro porte le nom de cette figure marquante du mouvement ouvrier international, théoricienne de la démocratie.



 

Sur le même sujet

Recrudescence de piqûres d'insectes

Les + Lus