• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

20 pompiers Champardennais en renfort dans le sud

© FTV
© FTV

Ils sont envoyés en urgence afin d'épauler leurs collègues du sud de la France.

Par LG

10 sapeurs-pompiers de la Marne et 10 sapeurs-pompiers des Ardennes seront dès ce lundi en Provence afin de donner un coup de main à leurs collègues qui luttent sur le front des incendies.

Ils partent dès ce dimanche soir avec 4 camions citerne feux de forêt et des véhicules légers. Dès lundi matin, ils recevront leurs ordres et leur lieu d'intervention. Probablement sur l'incendie aux alentours d'Orgon (Bouches-du-Rhône)

60 hommes et 12 véhicules de l'Est de la France.

Le ministère de l'Intérieur a annoncé dimanche un renforcement du dispositif de lutte contre les feux de forêt dans le sud, alors qu'un incendie près d'Orgon (Bouches-du-Rhône) a déjà ravagé 400 hectares de végétation. Il a donc décidé d'engager des colonnes de renfort supplémentaires provenant de plusieurs départements français dont celles de l'Est avec 60 hommes et 12 véhicules. Ils viendront s'ajouter aux renforts supplémentaires provenant de plusieurs départements de la région Rhône-Alpes (plus de 200 hommes et 40 véhicules) pour lutter contre ce feu.

Un incendie alimenté par un fort mistral qui mobilisait dimanche plus de 500 pompiers autour de la commune d'Orgon (Bouche-du-Rhône) était en passe d'être maîtrisé en fin d'après-midi, a-t-on appris auprès des pompiers et de la préfecture.

400 hectares détruits

A 17H30, la progression du feu d'Orgon, qui a démarré ce matin vers 2H30, a été stoppée dans l'axe du vent.

L'incendie, qui a pris pour des raisons encore inconnues sur le sommet d'une crète dans une zone de barres rocheuses, a parcouru au moins 400 hectares de végétation, en brûlant 350 et détruisant deux maisons, sans faire de blessés. Les deux maisons détruites se situent sur la commune de Sénas.

Le feu s'est en effet propagé sur des terrains dépendant des communes d'Orgon, de Sénas et d'Eyguières. Après avoir brûlé des zones de garrigue et de pinède, il a atteint des terres agricoles.

Le sinistre a également nécessité l'évacuation d'un camping, menée de manière préventive vers 3H00 du matin. Les 70 vacanciers, qui ont quitté les lieux sous une pluie de cendres, ont été hébergés dans un foyer rural.

500 sapeurs-pompiers sur le front des incendies

Plus de 500 sapeurs-pompiers et d'importants moyens aériens -sept Canadair, deux Tracker, un avion Dash et deux hélicoptères bombardiers d'eau- étaient engagés dimanche après-midi dans la lutte contre le feu.

Le mistral, qui soufflait en rafales à plus de 70 km/h pendant la journée dans la zone d'Orgon, devait faiblir au cours de la soirée, selon Météo France.

Cet incendie est le plus important connu par le sud-est de la France au cours de l'été et le deuxième plus important de tout le pays. Il est uniquement devancé par l'incendie qui a détruit plus de 650 hectares de pins à Lacanau (Gironde).

 

>> Voir les photos au coeur du feu d'Emmanuel Zini, journaliste de France 3 Provence-Alpes.

Sur le même sujet

Restauration intérieure de la Villa Majorelle à Nancy

Les + Lus