Bar-sur-Aube (10) : Grève chez Manoir Industries

© C. Crenn - France 3 Champagne-Ardenne
© C. Crenn - France 3 Champagne-Ardenne

140 salariés dénoncent des salaires injustes, des primes non touchées. Ils ont entamés une grève mercredi dernier.

Par LG

video title

Bar-sur-Aube (10) : Grève chez Manoir Industries

140 salariés dénoncent des salaires injustes, des primes non touchées. Ils ont entamés une grève mercredi dernier.

Les deux tiers des salariés de cette entreprise de forges et d’usinage sont en grève depuis ce mercredi.

Les négociations n'ont toujours pas abouti, la grève se poursuit.

Selon les syndicats, la direction de Manoir Industries mélange volontairement les négociations annuelles obligatoires (NAO) et les négociations internes du site Bar-sur-Aube.

Une réunion de négociations avait été organisée à Paris. Ce qui avait permis aux salariés de l’ensemble du groupe (dont plusieurs sites étaient en grève), d'obtenir une augmentation générale des salaires de 2 % en janvier et de 0,5 % en juin.

Cet accord avait eu pour conséquence de stopper le mouvement de grève débuté dans plusieurs usines du groupe mais pas sur celui de Bar-sur-Aube.

Ce lundi, une table ronde était organisée à la sous-préfecture de Bar-sur-Aube en présence du député de circonscription de Brienne-le-Chateau Nicolas Dhuicq (UMP), d’un représentant de direction départementale du travail, de deux représentants syndicaux. Personne de la direction n'était présent lors de cette rencontre.

Selon le tract syndical (CGT & FO) les salariés réclament donc 800 euros en plus des 400 euros (pour un total de prime de 1.200 euros). Ce qui les rapprocherait du niveau de prime de celui de leurs collègues du site de Bouzonville. Ils réclament également un calendrier de négociation pour arriver à régulariser et obtenir de façon pérenne les différentes primes.

Ils souhaitent aussi un réajustement des salaires afin de permettre une équité et une meilleure justice sociale au sein du groupe.

Manoir Industries Bar-sur-Aube sert les plus grands comptes de l’industrie mondiale

sur les marchés : Aéronautique, Energie, Défense, Robinetterie, Industrie, Ferroviaire.

Bar-sur-Aube bénéficie d’une expérience de 100 ans dans la transformation des métaux par estampage et matriçage :

- aciers alliés, inox ;

- super-alliages, base nickel, base cobalt chrome ;

- alliages d’aluminium, de titane et cuivreux.

Son parc machines, très complet, permet de couvrir une gamme de produits particulièrement large de 0.05 kg à 50 kg, dans des morphologies des plus simples aux plus complexes sur le créneau des petites et moyennes séries de 20 à 5000 pièces.

Un atelier d’usinage, équipé de moyens CN et UGV, permet la fourniture de pièces finies.

Le groupe Manoir Indistries c’est :

2.700 employés pour un chiffre d’affaires de 300 M. d’euros.

Ce groupe possède 13 sites d’exploitation à travers le monde (dont celles des forges de Bar-sur-Aube, Bologne, Bouzonville, Custinies)

Source : www.manoir-industries.com

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus