Bruxelles - ULCOS passe en tête

Les hauts-fourneaux de Florange ont-ils encore un avenir ? / © Nathalie Zanzola
Les hauts-fourneaux de Florange ont-ils encore un avenir ? / © Nathalie Zanzola

Le projet ULCOS de stockage de CO² à partir de Florange pourrait être financé par l'Europe.

Par Jean-Christophe Dupuis-Remond

video title

ULCOS au e1213 du 15 novembre 2012

Il était question d'ULCOS au e1213 du 15 novembre 2012.

Alors que la Commission Européenne venait de reporter l'annonce des deux ou trois projets qu'elle va retenir dans le cadre d'un programme spécial de financement appelé NER300, une source européenne proche du dossier a informé l'AFP, mercredi 14 novembre 2012  du placement du projet ULCOS en tête de liste.

Grâce à ce financement partiel de l'Europe (complété par la France et par les industriels), cette décision, si elle est confirmée en décembre 2012 lors de l'annonce officielle des projets retenus, pourrait permettre le lancement de ce projet pilote de captage et stockage de CO² porté par un consortium de 48 entrprises implantées en Europe.

Un projet qui devait s'appuyer sur les deux hauts-fourneaux d'ArcelorMittal Florange, physiquement installés en bout de la vallée mosellane de la Fensch, à Hayange.

A condition que ces deux hauts-fourneaux soient rallumés (ce que n'envisage plus ArcelorMittal) ou repris, avant le 1er décembre, suivant l'ultimatum posé par Mittal qui souhaite se débarasser de la filière chaude de Florange.

Le placement d'ULCOS en première position de la liste tient en partie au fait que les quatre projets britanniques initialement mieux placés ne peuvent plus être financés par Londres.

Trois autres projets restent en lice pour un financement européen, tout en étant désormais placés derrière ULCOS :  Belchatov(Pologne), Green Hydrogen (Pays-Bas) et Porto Tolle (Italie).

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus