• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Chooz : le réacteur N°1 a redémarré

© France 3 Champagne-Ardenne
© France 3 Champagne-Ardenne

Le débit de la Meuse était insuffisant ce mercredi. L'unité de production n°1 de la centrale nucléaire avait été stoppée

Par cc

video title

Chooz : Le réacteur N°1 a redémarré

En raison de la sécheresse et par conséquent d'un manque de débit suffisant de la Meuse entre la France et la Belgique, l'un des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Chooz dans les Ardennes avait été arrêté. l'activité de l'unité de production n°1 a repris ce mercredi vers 18h00.

En raison de la sécheresse et par conséquent d'un manque de débit suffisant de la Meuse entre la France et la Belgique, l'un des deux réacteurs de la centrale nucléaire de Chooz dans les Ardennes avait été arrêté. Comme annoncé par le directeur du site ardennais, l'activité de l'unité de production n°1 a repris ce mercredi vers 18h00.

Selon l'application de la loi internationale, l'accord transfrontalier France - Belgique impose un débit d'eau de 22 m3/s (entrée) et de 21 m3/s (sortie), or ce débit n'était pas acceptable ces derniers jours selon les accords d'équilibre entre l'offre et la demande.


Selon EDF : "(...) Afin d'assurer l'équilibre entre l'offre et la demande d'électricité et à la demande du gestionnaire du réseau électrique, l'unité de production n°1 pourrait recommencer à produire en respectant, bien sûr, le cadre légal de l'accord transfrontalier. Pour ce faire, le débit de la Meuse serait augmenté en utilisant le stock d'eau important du lac des vieilles forges, situé dans les ardennes. En l'absence actuelle de tension sur cet équilibre, ce stock est préservé pour les semaines à venir, où la consommation d'électricité pourrait être plus importante".

>> Consultez le site internet EDF : Fin des opérations de maintenance 

Sur le même sujet

Vincent Lambert : l'arrêt des traitements a débuté

Les + Lus