• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

De multiples hommages aux victimes mardi

© France 3 Champagne-Ardenne
© France 3 Champagne-Ardenne

Une veillée oecuménique était organisée mardi en la synagogue Beth Israël de Saint-Dizier.

Par LB

video title

video title

Reims : une minute de silence au lycée Roosevelt

En hommage aux 4 personnes assassinés (dont trois enfants) lundi à Toulouse, une minute de silence a été observée dans l'ensemble des établissements scolaires de la région. Exemple à Reims, au lycée Roosevelt.

« Le Président de la République a demandé au ministre de l'Education nationale que soit organisée, ce mardi, une minute de silence dans toutes les écoles, à la mémoire des enfants assassinés hier matin devant le collège-lycée Ozar Hatorah de Toulouse », indiquait un communiqué de la préfecture de la Marne.

Mardi soir, la communauté juive de Saint-Dizier invitait la population à une veillée de recueillement et de prières. Des représentants des communautés catholiques et musulmanes étaient présents.

Dans les écoles, collèges, lycées et établissements scolaires de Champagne-Ardenne, une minute de silence a été observée à 11 heures.


Au même moment, à Reims, l’ensemble des agents de la collectivité de Reims et de Reims Métropole, seront invités à respecter une même minute de silence, « afin d’exprimer leur émotion et leur solidarité aux victimes et à leurs familles ».

Lundi matin, le même homme apparemment que celui qui a tué trois militaires depuis le 11 mars dans la région, un à Toulouse puis deux à Montauban, et blessé grièvement un troisième dans cette ville, a tué froidement devant le collège-lycée Ozar-Hatorah un professeur de religion et ses deux jeunes enfants, ainsi que la fillette du directeur de l'établissement. Un jeune homme de 17 ans a été gravement blessé, mais ses jours ne semblent plus en danger.

Sur le même sujet

Interview du doyen de la faculté des sciences de Nancy

Les + Lus