• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Derniers jours du centre de premiers secours ?

© FTV
© FTV

La dissolution du centre de Boult-sur-Suippe (Marne) a été votée en octobre. Elle pourrait être effective ce dimanche.

Par OM

video title

Boult-sur-Suippes : la caserne dissoute

Les 7 pompiers volontaires de la caserne de Boult-sur-Suippe (Marne) ne décolèrent pas après l'annonce de la dissolution de leur centre de secours

A Boult-sur-Suippe dans la Marne, le couperet est tombé le 18 octobre dernier : le conseil municipal vote alors la dissolution du centre de première intervention communal. La décision devrait prendre effet le 1er janvier 2012. Mais à trois jours de l'échéance, rien n'est encore certain.  

Depuis le vote, la guerre est déclarée entre pompiers volontaires de Boult-sur-Suippe et maire de la commune. A quelques jours de la dissolution, la tension est même à son comble. Les protagonistes ne souhaitent même plus se faire face.

Mais bien plus qu'une simple querelle de clocher, cette remise en question des pompiers volontaires est un problème de société et de sécurité. Si la dissolution va à son terme, Bazancourt deviendrait le seul centre de première intervention de la communauté de communes de la Vallée de la Suippe. Un centre pourtant plus petit que celui de Boult-sur-Suippe. Si tel était le cas, que faire en cas d'urgence ?... Les 7 volontaires de Boult-sur-Suippe devront-ils partir à Bazancourt pour prendre le matériel avant de revenir à Boult-sur-Suippe pour l'intervention ?...

Pour l'heure, beaucoup de questions et peu de certitudes dans ce dossier. Les habitants de Boult-sur-Suippe s'en inquiètent tout de même. 400 ont signé une pétition pour conserver le centre des pompiers. Quoiqu'il en soit, le maire n'aura pas le dernier mot dans ce dossier, le préfet pourra seul trancher.

Sur le même sujet

Restauration intérieure de la Villa Majorelle à Nancy

Les + Lus