• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Grandeur et décadence de la bière schilickoise

Par Claude Lepiouff

L'Espérance fête ses 150 ans. C'est la toute dernière grande brasserie de Schiltigheim, toujours capitale de la bière même si elle a presque tout perdu. L'Espérance est gérée par le géant Heineken, présent depuis 40 ans en France et qui a avalé Schultzenberger, Fischer ou encore Adleshoffen.

Déchéance

Ce reportage est l'occasion d'un retour sur la cité des brasseurs, ses heures de gloire, ses mutations, ses blessures et son patrimoine laissé en friche au coeur du centre ville. Les années 2000 sont celles de la gueule de bois et voient les grandes maisons tirer le rideau une à une.

Brasserie artisanale

Pourtant à Schiltigheim, les anciens n'ont pas tout abandonné. Il leur reste l'envie de brasser, même en petite quantité. C'est l'histoire de Storig, l'unique brasserie artisanale de la ville où deux maitres brasseurs renommés concoctent moins de 1000 hectolitres par an et jouent aux apprentis sorciers avec leurs bières aromatisées. Storig devrait ouvrir un Beergarten dans l'ancienne villa de la brasserie Adelshoffen. Un projet d'1,5 millions d'euros compris dans un programme de réaménagement du centre de Schiltigheim en gestation depuis de longues années et dont les travaux devraient voir le jour en 2013.

Grandeur et déchéance de la bière schilickoise

Grandeur et décadence de la bière schilickoise

Grandeur et déchéance de la bière schilickoise par France3Alsace

Sur le même sujet

Restauration intérieure de la Villa Majorelle à Nancy

Les + Lus