• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Illange - Convention signée pour la Mégazone

© France Télévisions Lorraine.
© France Télévisions Lorraine.

La mégazone d'Illange accueillera d'ici 2 ans les représentants de 2000 entreprises chinoises.

Par celluleweblorraine@francetv.fr

video title

video title

Illange - 2000 entreprises chinoises d'ici 2014

Le président du conseil général de Moselle a annoncé, lundi 27 février 2012, que 2000 entreprises chinoises allaient s'implanter sur un pôle d'affaires à Illange d'ici 2014. En partenariat avec des sociétés européennes, ces entreprises devraient créer 3000 emplois.

Vendredi 21 septembre 2012, quelques jours avant le début des travaux qui devraient intervenir courant octobre, Patrick Weiten, Président du Conseil Général et Régis Passarieux, Président de TerraLorraine, se sont rencontrés pour signer une convention de développement réciproque.


Mégazone Illange - Convention signée par France3Lorraine

Le but d'une telle convention est d'engager les deux partis à favoriser "les meilleures retombées économiques (activités, emplois...) pour le Département et la mise en oeuvre de tous les moyens (logistiques, humains...) concourant à la réussite du projet."

La signature s'est faite en présence d'une délégation officielle composée de membres éminents de l'Ambassade de Chine à Paris et des représentants des entreprises chinoises associées au projet.

Retour sur les faits:

La mégazone d'Illange sera en 2014, le point d'entrée sur notre continent de quelques 2000 entreprises technologiques chinoises de transformation et de production à travers une plateforme d'échanges et de services avec de multiples entreprises européennes.

Une association de PME et trois Chambres de commerce chinoises ont signé des accords pour l'implantation d'entreprises chinoises dans un pôle d'affaires en cours d'aménagement à Illange (Moselle), a indiqué mardi 10 juillet 2012 la Comex Holdings, le promoteur privé de ce pôle, une société de capital-risque domiciliée au Luxembourg.

Ces accords de partenariat ont été signés avec l'Association chinoise des PME, représentant 200.000 entreprises, la Chambre de commerce pour la machinerie et l'électronique, la Chambre de commerce de la ville de Wuhan, première ville pour les investissements français en Chine, et la Chambre de commerce de la province du Hunan.

Plusieurs grandes entreprises chinoises ont également marqué leur intérêt pour le pôle où 3.000 emplois directs devraient être créés en partenariat avec des sociétés européennes. Parmi ces sociétés, Haier leader mondial des "produits blancs", une société de Huawei spécialisée dans les composants et les réseaux de télécommunication, Shan Dong Zhongda entreprise high tech développant des sources d'énergies vertes à haut rendement pour l'élevage, Xiang Jiang Group fournisseur et exportateur de produits ménagers et électroménagers et Zhou Energy Group entreprise spécialisée dans les matériaux de BTP.

Le centre d'affaires d'Illange est destiné aux professionnels européens désireux d'exporter vers la Chine et/ou de construire avec des investisseurs chinois des partenariats vers des pays tiers. Il se veut à haute valeur ajoutée avec l'installation de filiales ou de bureaux représentant les directions d'entreprises technologiques chinoises.

La construction de la première tranche du centre (230.000 m³) doit débuter à l'automne 2012 pour offrir aux entreprises concernées les infrastructures nécessaires à leur marketing, leurs gestions financière, administrative et comptable ainsi qu'à leur service après-vente.

A terme, 3000 salariés devraient travailler sur les 130 hectares du site viabilisé et prêt à l'emploi de la Mégazone, financé, sans subventions publiques, à hauteur de 150 millions d'euros par la Sicar, une société de capital-risque domiciliée au Luxembourg,

Les élus, qui soutiennent financièrement le projet, y voient une vitrine du savoir-faire industriel chinois, au coeur du sillon lorrain et de l'Europe.

Des asisatiques qui ont été intéressés par la proximité de la plate forme multimodale avec les grands axes du trafic européen qui permetront d'acheminer par route et par bateau, les matériaux à assembler.

La situation gégraphique du nord-mosellan est également idéale pour les industriels qui veulent toucher l'Europe et plus particulièrement l'Allemagne, l'Angleterre et l'Italie.

L'esssentiel du recrutement devrait être local et dans un premier temps, il portera sur la maîtrise de la langue, pour faire le lien avec les usines en Chine.

"Le centre d'affaires sera destiné aux professionnels européens - allemands, néerlandais, italiens, autrichiens - désireux d'exporter vers la Chine et/ou de construire avec des investisseurs chinois des partenariats vers des pays tiers "a expliqué le 27 février 2012 Frédéric Basset, président de la Comex Holdings, un fonds d'investissement international assurant en Chine un lien permanent avec les autorités de Pékin.

"La construction des 230.000 m2 du centre doit débuter à l'automne pour offrir aux entreprises chinoises les infrastructures nécessaires à leur marketing et à leurs gestions financière, administrative et comptable ainsi que leur service après-vente" a précisé M. Basset.

Une quarantaine d'expositions thématiques internationales devraient en outre s'y tenir chaque année et des activités d'assemblage, de conditionnement et de logistique viendront compléter le projet, dont la réalisation s'étendra sur quatre tranches durant une dizaine d'années.

Sur le même sujet

Interview du doyen de la faculté des sciences de Nancy

Les + Lus