Jardin du Michel : toutes nos photos et vidéos

Revivez avec nous les meilleurs moments du Festival 2012.

Par David Hourt

Pour sa huitième édition le Jardin du Michel s'est déroulé du 1er au 3 juin 2012.

Partenaire de l'évènement, France 3 Lorraine vous a fait vivre en direct pendant les 3 jours, le meilleur de la manifestation.

Cliquez sur les liens ci-dessous pour accéder à nos vidéos et diaporamas : 

Vendredi

Samedi

Dimanche

Retrouvez toutes nos vidéos

Avec de grosses têtes d'affiche comme Orelsan et Caravan Palace le vendredi, Cypress Hill et les Puppetmastaz le samedi et Stephen Marley et Assassin le dimanche, cette nouvelle édition du festival le Jardin du Michel a offert aux 23.000 festivaliers de belles émotions.

Le beau temps a quelque peu boudé le dernier jour du festival mais n'a pas pour autant plombé le plaisir des festivaliers !

Revivez ci-dessous le meilleur du festival !

Téléchargez l'affiche du festival

Téléchargez le dossier de presse

Retrouvez nos vidéos

Vendredi, journée d'ouverture

Après une longue année d'attente, le Jardin du Michel rouvre ses portes.

Beaucoup de choses ont changé bien sûr, un nouveau camping, une nouvelle programmation. Mais certaines choses restent les mêmes.

Michel est toujours là, bon pied, bon oeil, prêt à offrir un sourire ou une poignée de main à ceux qui le croisent et qui l'appellent "Le Michel" ou "Le Mich". La légende raconte qu'il connaîtrait presque tous les festivaliers, à vérifier donc!

La Tchav' Project

C'est aux trois têtes brûlées que sont Piou, Toum et Guiz que revient l'honneur de faire le premier concert du festival. Fort de leur victoire au tremplin musical Groove ma Poule, les trois amis confient que c'est leur première fois sur une telle scène.

Enthousiastes, ils ne semblent pas en mesure de rester sérieux plus de quelques secondes, mais dès qu'on aborde les sujets importants, ils changent du tout au tout.

Ils n'ont pas la grosse tête, loin de là, conscients du fait qu'ils sont encore des petits dans la cour des grands, ils ne font pas de plans sur la comète.

"On veut pas faire une grosse carrière, on se construit petit à petit." raconte Guiz.

D'ici à la fin du mois ils joueront à la fête de la musique à Thionville, avec même franche énergie que pendant leur prestation d'aujourd'hui, on l'espère.

Orelsan  "Le vrai défi en festival, c'est d'aller chercher le public, ils viennent pas forcément te voir toi."

Et lorsque l'on voit le public reprendre en choeur toutes les chansons de l'artiste, on se demande si Orelsan n'est pas ici en terrain conquis.

Le rappeur looser comme on l'appelle parfois n'a rien perdu, bien au contraire, sur scène il déborde d'énergie, prend plaisir a interagir avec un public nombreux et chauffé à blanc.

La mauvaise réputation qui le suit comme une ombre ne l'émeut pas. Bien au contraire, il en joue, mettant sur le tapis l'affaire "Sale pute" qui lui a valu d'être ostracisé des festivals pendant plusieurs années. Exit donc le chant qui choque, le chanteur préfère amener le public dans son univers très 90's

Caravan Palace

Après l'énergique Anthony B. c'est au tour des atypiques Caravan Palace de prendre possession de la grande scène pour un show électrique.

Et pourtant ce sont des habitués pour ainsi dire, ils étaient déjà venus en 2009 "Mais c'est toujours un plaisir" racontent-ils.

Mais ils ne se reposent pas sur leurs lauriers pour autant, avec un show résolument plus spectaculaire qu'avant, ils ne déméritent pas et le spectacle offert est un véritable ravissement pour les yeux comme pour les oreilles.

Fumuj

Avant-dernier groupe de la soirée, le hip-hop rock a su trouver son public. Et c'est le cas de le dire puisque le groupe se veut accessible à tous... Y compris aux personnes sourdes. Le concert est entièrement traduit, en direct, en langage des signes. Une plus value certaine puisque des dispositifs sont également mis en place afin que les spectateurs puissent "ressentir" la musique.

Une initiative louable qu'on espère revoir plus souvent.

Samedi, deuxième jour

Passez une journée de festival dans les baskets d'un spectateur.

Le programme de la journée

Irie Crew a ouvert le bal avant de faire place à The YokelVoodoo ClanDope D.O.D puis Flying Donuts.

Le "gros programme" de la soirée proposait au coeur de la nuit Asian Dub Foundation, les PuppetmastazCypress HillYuksek et enfin Shantel qui a clôt la soirée à 02h30 dimanche matin.

En photo, suivez la journée du samedi avec "l'homme en jaune".

Flying Donuts

Le JDM cette année c'est une première pour les Flying Donuts. Les spinaliens confient qu'ils ne jouent pas souvent sur de telles scènes, pourtant ce sont de vieux briscards, 10 ans à leur actif, ils continuent à jouer "du rock qui tache", n'en déplaise à certains.

Cas sociologiques depuis la sortie de "Ma petite entreprise punk" par Fabien Hein, ils trouvent que ce nouveau statut fait vraiment plaisir, la reconnaissance de dix années passées à jouer dans une cave humide.

Dimanche, suite et fin

Le dimanche fut la soirée la plus courte du festival, mais pas l'une des moins animées assurément.

Irie CrewAudMy Perfect Body ont réchauffé l'ambiance.

Les petits jeunes de 1995 ont fait vibrer la grande scène de 18h10 à 19h.The Slit Plasters ont occupé la scène alternative de 19h à 19h40 avant de laisser la place à l'une des grosses têtes d'affiche de la journée: Stephen Marley de 19h à 19h40.

La fin du JDM 2012 s'est joué en quatre temps : BRNS, les DJ de C2C, la légende du rap français, Assassin puis Shaka Ponk.

Un festival résolument tourné vers l'humain

Si l'on en croit les organisateurs, le bilan du festival est bon, très bon même. Avec une affluence record égalant celle de l'année précédente, le festival a totalisé près de 23 000 festivaliers. Autant dire que les 500 bénévoles présents sur le site ont eu leur lot de travail.

C'est un résultat extrêmement encourageant, d'autant que très peu d'incidents sont à déplorer. Les organisateurs sauront en tirer des leçons, ils assurent qu'ils mettront tout en oeuvre pour que l'année prochaine soit bien meilleure que celle-ci.

Si aucune date n'est encore arrêtée, la prochaine édition aura bien lieu et le Michel donne rendez-vous aux festivaliers, dans un an, au fond du Jardin.

Nos vidéos du festival

Pour vous faire partager une partie de l'ambiance du festival nous sommes allés à la rencontre de certains de ses acteurs. Nous avons aussi suivi le groupe 1995 une partie de la journée pour que vous puissiez voir leur parcours.


Le bilan du Jardin par le Michel par France3Lorraine
Jérôme Daab, son bilan pour le JDM par France3Lorraine
Parole de bénévoles par France3Lorraine
1995 interview à la sortie du bus par France3Lorraine
Fin du concert de 1995, les voilà pour une... par France3Lorraine

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Les + Lus