• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Loeb vainqueur du rallye d'Allemagne

L'Alsacien, 8 fois champion du Monde, a remporté cette épreuve disputée à Trêves pour la 9e fois de sa carrière

Par Maxime Villirillo

video title

video title

Trêves : Loeb mène dans le rallye d'Allemagne

Sébastien Loeb (Citroën DS3) menait samedi dans le rallye d'Allemagne comptant pour le championnat du monde WRC, au terme de la 2e journée de course samedi dans la région de Trèves. L'octuple champion du monde comptait 1 min 42 sec d'avance sur son dauphin, le Finlandais Jari-Matti Latvala (Ford)

Sébastien Loeb (Citroën DS3) s'est imposé dans le rallye d'Allemagne comptant pour le championnat du monde WRC, au terme de la 3e journée de course dimanche dans la région de Trèves. L'octuple champion du monde s'impose avec 2 min 01 sec d'avance sur son dauphin, le Finlandais Jari-Matti Latvala (Ford Fiesta).

A voir ci-contre les résumé vidéo de la course depuis vendredi.


Le coéquipier de Loeb chez Citroën, le Finlandais Mikko Hirvonen, complète le podium  à 2 min 31 sec. La journée de samedi a été marquée par les déboires de plusieurs rivaux de Loeb pour la victoire finale. Le Norvégien Petter Solberg (Ford/roue arrachée alors qu'il occupait la 2e place), le Belge Thierry Neuville (Citroën/sortie de route) et l'Espagnol Daniel Sordo (Mini/crevaison puis radiateur percé) avaient tous perdu leurs chances d'empêcher Loeb de remporter son neuvième succès en Allemagne.

Ce succès, le 74e au palmarès de l'Alsacien, lui permet de renforcer sa place en tête du Championnat du monde où il devance toujours son équipier Hirvonen.
Premier temps des essais chronométrés jeudi, l'octuple champion du monde n'a pas quitté la tête de la course depuis la première spéciale. Vendredi au soir de la première journée il comptait une vingtaine de secondes d'avance sur son dauphin d'alors, le Norvégien Petter Solberg (Ford). Samedi, Loeb a creusé les écarts, se montrant le plus habile dans l'étape reine du Panzerplatte, profitant des erreurs des poursuivants. Latvala a commis quelques fautes qui ont permis à Loeb de prendre le large. Samedi soir, le Français comptait 1 mn 42 sec d'avance sur le Finlandais.
Vainqueur de neuf des quinze spéciales de la compétition, Loeb a assuré sa victoire dimanche en remportant notamment le "Power Stage" (ES15) qui clôturait l'épreuve dans les rues de Trèves.
"Le rallye d'Allemagne est une course où il est facile de commettre des erreurs. Beaucoup de pilotes en ont fait. C'est un rallye piégeux, des routes étroites. Il faut savoir trouver le rythme, attaquer quand il le faut mais aussi gérer à certains moments. Nous, nous avons été très réguliers, sans commettre de faute depuis le début. J'ai roulé très propre. Le résultat est là ", s'est réjoui le leader de la marque aux chevrons.
Le prochain rendez-vous est fixé le 13 septembre à Cardiff, au Pays de Galles, pour le rallye de Grande-Bretagne.
Avec AFP

Sur le même sujet

"Aider cette belle jeunesse"

Les + Lus