• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Mahiedine Mekhissi remporte le 3000 m steeple

© (TOBIAS SCHWARZ / REUTERS)
© (TOBIAS SCHWARZ / REUTERS)

Le Rémois Mahiedine Mekhissi a conservé son titre du 3000 m steeple aux Championnats d'Europe d'athlétisme.

Par LG, GS avec AFP

video title

video title

Mahiedine Mekhissi après sa victoire - steeple -

Interview à chaud, du champion d'Athlétisme Rémois, Mahiedine Mekhissi, après sa victoire au 3000 mètres steeple. Il est interrogé par Nelson Montfort.

Il devance en 8 min 33 sec 23 le Turc Tarik Langat Akdag (8:35.24) et l'Espagnol Victor Garcia (8:35.87), vendredi soir à Helsinki.

Egalement vice-champion olympique 2008 et médaille de bronze aux Mondiaux-2011 à Daegu (Corée du Sud), Mekhissi, 27 ans, a ainsi rapporté la 4e médaille, dont la 3e en or, à l'équipe de France présente à Helsinki.

"Sincèrement les courses comme ça font peur. Au footing, trois minutes au km.
On se marche dessus et on laisse du jus. J'ai su être réactif au bon moment. En
fait, j'ai couru 400 m", a déclaré le Rémois.
 A la lutte avec Mekhissi pour le succès, l'Espagnol Garcia a chuté au passage
de la dernière barrière, à 40 m de l'arrivée, perdant également la 2e place.
 "Je ne m'attendais pas à ce qu'il soit encore avec moi à 100 m de l'arrivée. Quand
on tape une barrière, c'est qu'on est plus lucide et j'attendais le dernier obstacle
pour accélérer", a poursuivi le médaillé de bronze des Mondiaux-2011 de Daegu (Corée
du Sud).
 Pendant deux kilomètres, la course s'était déroulée à une train de sénateurs,
avec des passages en 2 min 59 sec 48/100e au premier kilomètre et 5 min 57 sec
21/100e au deuxième.
 "Je ne me sentais pas capable de partir de loin, je préférais attendre. Le but
était la victoire et de ne pas laisser trop de plumes. On a pas encore fait de
spécifique et je n'étais pas arrivé ici avec beaucoup de fraîcheur. Et puis c'est
une course tactique de plus (après les séries à Helsinki et la finale directe aux
Championnats de France) dans l'optique des JO", a remarqué le vainqueur, qui a
bouclé les derniers 600 m en 1 min 30 sec.

Sur le même sujet

EDR - le mouvement anti-spéciste

Les + Lus