• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Matougues (51) : accord trouvé chez Mc-Cain

© France 3 Champagne-Ardenne
© France 3 Champagne-Ardenne

Après de longues négociations entamées lundi après-midi, un accord a été signé cette nuit

Par LG

Le conflit semble donc se terminer au début de sa troisième semaine. La grève avait débuté un dimanche, le 27 novembre dernier. Les grévistes demandaient des augmentation de salaires. Deux médiateurs avaient été désignés par la préfecture de la Marne lundi après-midi

Le communiqué de la direction de Mc Cain ce mardi matin

Matougues, le 13/12/2011 – Dans la continuité de l’accord signé la semaine dernière sur son site de Harnes (Pas de Calais) et grâce à la médiation des services de l’inspection du travail de la DIRECCTE Champagne Ardennes, la direction de McCain signe un protocole d’accord de fin de conflit avec les syndicats, ( CGT, FO, CFTC, CFE-CGC) mettant un terme au mouvement de grève entamé le 27 novembre dernier sur le site de Matougues.

Cet accord porte sur l’application des mesures signées dans le cadre de la négociation annuelle obligatoire (NAO), dont la valorisation représente une enveloppe globale de 2,68%.

Dans le cadre de cet accord ont été validées les propositions suivantes :

 2,2% d’augmentation générale pour les ouvriers, employés et une partie des agents de maîtrise alors que l’accord initial prévoyait 1,6% d’augmentation générale et 0,6% au mérite.

 Une anticipation de la négociation annuelle sur les salaires de l’année 2013 pour application au 1er octobre 2012.

En plus de ces propositions salariales, la direction Mc Cain Alimentaire a souhaité également apporter des réponses concrètes aux inquiétudes exprimées par les syndicats concernant les conditions de travail. Ainsi, elle s’est engagée à opérer les aménagements suivants :

- Les 26 décembre et 2 janvier ne seront pas travaillés.

- Un allégement des heures supplémentaires effectuées pendant les fêtes de fin d’année.

A ces mesures concrètes s’ajoutent

- L’intégration d’une prime de 200 €brute dans le salaire annuel des ouvriers, employés et d’une partie des agents de maitrise.

- Le revalorisation de la prime de froid pour les salariés en bénéficiant.

- Une récupération des heures de grève, qui ne seront pas payées.

La direction de McCain Alimentaire se félicite de cette évolution et de la reprise d’une activité normale sur le site de Matougues à compter de ce jour.

Elle souhaite pouvoir capitaliser sur les échanges de ces derniers jours et continuer à satisfaire ses clients.

Rappel des faits:

La grève avait débuté le dimanche 27 novembre dernier. L'usine implantée dans la Marne est l'une des plus grosses unités de production de frites surgelées dans le monde. Elle emploie environ 200 personnes. En temps normal, Il faut savoir que ce site approvisionne essentiellement une grande chaine de restauration rapide américaine et exporte vers l’Italie chaque jour 600 à 700 tonnes de frites.

A lire aussi

Sur le même sujet

EDR - le mouvement anti-spéciste

Les + Lus