Meuse - Accident d'Alstom : information judiciaire

© France Télévisions Lorraine - Jiqqir Abdallah
© France Télévisions Lorraine - Jiqqir Abdallah

Une information judiciaire contre X pour homicide involontaire ouverte pour déterminer les responsabilités.

Par Thierry Pernin

video title

video title

Meuse : trois ouvriers fauchés par un train

Trois ouvriers d'Alstom ont été fauchés par une locomotive qui procédait à des essais ce matin sur une voie ferrée entre Loxéville et Villeroncourt dans la Meuse.

Yves Badorc, procureur de la République de Bar-le-Duc a annoncé que l’enquête préliminaire liée au drame ferroviaire s'est achevée jeudi 15 décembre 2011.

Une information judiciaire contre X pour homicide involontaire va être ouverte et devrait rapidement s'accompagner de mises en examen afin de préciser les circonstances exactes de l'accident du 1er décembre.

D'ores et déjà des responsabilités partagées ont été identifiées lors de l'enquête, notamment des défaillances de la circulation de l'information entre les responsables des tests et l'équipe sur le terrain dont 3 des ouvriers ont été mortellement percutés par une rame automotrice Régiolis lancée à plus de 120 km/h.

Retour sur les faits :

"Le test était prévu depuis une semaine, mais lors d'une réunion qui s'est tenue mercredi soir, l'horaire a été avancé", a expliqué le procureur de Bar-le-Duc Yves Badorc, qui a ouvert une enquête de flagrance.

Selon le magistrat, pour accéder à la voie, grillagée des deux côtés, les salariés doivent passer par un poste de commandement centralisé qui donne l'autorisation d'entrée." Les essais avaient dans un premier temps été programmés plus tard dans la matinée. La question est de savoir si cette information a été répercutée par le poste de commandement", a indiqué M. Badorc, qui a toutefois souligné que "cela (n'était) pas forcément la seule cause" du drame.

"Il faut vérifier si toutes les procédures en amont ont été suffisantes", a-t-il ajouté.

Au matin du jeudi 1er décembre 2011, trois ouvriers de l'industriel ferroviaire Alstom avaient été fauchés par la motrice d'un train en cours d'essai. Ils sont morts sur le coup.

Les trois hommes faisaient partie d'une équipe de dix ouvriers du groupe qui reballastaient la voie louée par Alstom à Réseau Ferré de France.

La locomotive responsable de l'accident testait les rames d'une nouvelle génération de train régional.

Sur le même sujet

Les + Lus