• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Nancy - Sextoys vs Marché de Noël : la plainte

© France Télévisions Lorraine.
© France Télévisions Lorraine.

Après son éviction du marché de Noël de Nancy, l'exposant Sébastien François a porté plainte pour perte d'exploitation.

Par Jean-Christophe DUPUIS-REMOND

Contraint de fermer auvent le samedi 26 novembre, au 3ème jour du marché de Noël 2011 de Nancy sous la pression de la ville et des organisateurs, l'artisan érotique Sébastien François a déposé plainte lundi 12 décembre contre Les Vitrines de Nancy pour perte d'exploitation et réclame 20.000€ de dommages et intérêts.

Le commerçant avait misé sur ses 15 jours de présence à Nancy pour réaliser un important chiffre d'affaires en proposant aux passants des articles érotiques, T-shirts et figurines coquines, mais non suggestifs selon lui.

Ce n'était pas l'avis d'un certain nombre de visiteurs qui s'étaient émus de sa présence, invoquant un commerce éloigné de l'Esprit de Noël.

Sur le même sujet

Vincent Lambert : un appel aux dons pour aider sa femme, ses parents soutenus par la fondation Lejeune

Les + Lus