• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Paris : du Ministère de l'Intérieur à la Justice ?

Le sociologue Jean Baubérot plaide pour un transfert des Cultes vers le Ministère de la Justice et des Libertés

Par Monique SEEMANN

Jean Baubérot, sociologue et historien à l'Ecole pratique des Hautes Etudes, auteur
de "La Laïcité falsifiée", souhaite que le prochain président transfère les Cultes
de la tutelle de l'Intérieur à celle d'un grand ministère de la Justice et des
libertés publiques.

 Question: Qu'attendez-vous du président après son élection ? Réponse: "J'attends la création d'un grand ministère de la Justice, des libertés publiques et de la lutte contre les discriminations qui engloberait également le bureau des Cultes, actuellement dépendant du ministère de l'Intérieur. D'autant que la laïcité, c'est le fait qu'il n'y ait aucune discrimination pour des raisons de religion. Je ne dis pas que l'actuel bureau des Cultes fait mal son travail, mais il a été beaucoup politisé depuis une dizaine d'années par les ministres de l'Intérieur. Autant la sûreté de l'Etat et la sécurité des Français sont une noble tâche, autant il n'est pas bon que la gestion des cultes soit liée à une perspective sécuritaire."
 Q: Que devra-t-il faire en premier? 

 R: "Il faut retirer le dossier laïcité au Haut Conseil à l'Intégration, qui en est chargé depuis 2006. La laïcité concerne l'ensemble des Français et non pas les seuls immigrés ou enfants d'immigrés, concernés par l'intégration. La laïcité telle qu'elle est ainsi présentée, est discriminatoire, elle pointe dans une direction particulière au lieu de viser la globalité. C'est un discours implicite aux immigrés en disant +La laïcité c'est pour vous, ce n'est que pour vous. Et du coup, on en fait un instrument répressif. Il faut retrouver le sens d'une laïcité globale, pleine et entière, la même pour tous les Français. Que tous puissent bénéficier de "la liberté de conscience" qui vaut aussi bien pour les catholiques, juifs, musulmans, orthodoxes, protestants, que pour les athées ou libre-penseurs."
 Q: Ce qu'il ne devra surtout pas faire?
 R: "Bien sûr, ne pas créer, le ministère de l'Immigration et de la Laïcité que
propose Marine Le Pen. Mais, constitutionnaliser la loi de 1905 sur la séparation des Eglises et de l'Etat (ndlr: comme le propose François Hollande), en constitutionnalisant le fait qu'elle ne s'applique pas à l'Alsace-Moselle serait un accroc à la laïcité. Ce serait constitutionnaliser le maintien du Concordat de 1801/1802 et du système des cultures reconnues en Alsace-Moselle, qu'abolit la loi de 1905.
 On ne peut créer constitutionnellement deux régimes et deux systèmes de lois en
France. Il ne s'agirait pas de tout abolir en une nuit, mais d'engager le dialogue avec
les Alsaciens-Mosellans pour faire évoluer leur statut (...)   On ne peut pas dire que la loi de 1905 est une grande loi et que surtout elle ne soit pas appliquée dans trois départements."
 Propos recueillis par Annick BENOIST  
 AFP 

Sur le même sujet

Interview du doyen de la faculté des sciences de Nancy

Les + Lus