• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Strasbourg : A. Glardon condamé à 6 mois ferme

Le président des Enfants de Don Quichotte a été condamné mardi à six mois de prison ferme pour outrages et rébellion

Par Régions

Le président des Enfants de Don Quichotte de Strasbourg, Alexandre Glardon, a été condamné mardi à six mois de prison ferme pour outrages et rébellion contre quatre policiers lors de son interpellation musclée en mai 2011, signe selon lui d'un acharnement policier à son encontre.


M. Glardon, qui devra également verser 300 euros de dommages-intérêt à  chacun des fonctionnaire, a indiqué qu'il hésitait à faire appel de sa condamnation. Le responsable de l'association a expliqué espérer un aménagement de peine, le tribunal correctionnel de Strasbourg n'ayant pas demandé de mandat de dépôt.

Lors de l'audience, le 8 novembre, le prévenu avait reconnu les faits d'outrages mais pas ceux de rébellion, affirmant que des policiers à vélo l'avaient invectivé après l'avoir reconnu sur une place du centre de Strasbourg.  Il se disait victime d'un acharnement policier depuis sa nomination à la tête des Enfants de Don Quichotte en 2007. Selon les policiers, M. Glardon les auraient au contraire insulté avant de tenter de prendre la fuite. Le parquet avait requis six mois de prison ferme en raison de ses six condamnations précédentes.  En 2009, il avait notamment été condamné à des travaux d'intérêt général (TIG) pour avoir réintégré dans son logement, en en forçant la porte, une famille expulsée. AFP

Sur le même sujet

Sortie du livre sur l'affaire Lambert : le docteur Eric Kariger invité du 12/13

Les + Lus