Strasbourg: mort d'un adolescent après une bagarre

Daouda, 13 ans, grièvement blessé dimanche à Strasbourg, est décédé. Son agresseur est poursuivi pour meurtre

Par Régions

video title

L'interview de Patrick Poirret, procureur

Le procureur de la République de Strasbourg a requis la qualification de meurtre à l'encontre d'un adolescent de 14 ans soupçonné d'avoir tué un autre jeune de 13 ans lors d'une bagarre après un match de futsal dimanche.

Daouda, 13 ans, avait été victime d'un arrêt cardiaque dimanche après-midi après une empoignade avec un autre adolescent de 14 ans à l'issue d'un match de foot en salle. Le Parquet de Strasbourg a ouvert une information judiciaire pour meurtre. Le collège Vauban tout entier est endeuillé.

"J'ai choisi la qualification de meurtre en raison du rapport de force, de l'acharnement et des échanges tenus" par le mis en cause lors de la bagarre entre les deux adolescents, a expliqué le procureur Patrick Poirret lors d'un point presse.

victime d'un arrêt cardiaque

Le suspect, un mineur de 14 ans mesurant "plus de 1,80 m et mesurant 85 kg", aurait agressé son adversaire après avoir subi des fautes de jeu à répétition. Frappé à plusieurs reprises au niveau du thorax, l'adolescent de 13 ans s'était effondré sous la violence des coups de poing, victime d'un arrêt cardiaque.

Les animateurs présents sur place n'avaient pas réussi à le réanimer, malgré des massages cardiaques. L'autopsie devrait déterminer dans les jours à venir si l'adolescent, décédé dans la nuit de lundi à mardi, souffrait d'une anomalie cardiaque. Le procureur de Strasbourg a "choisi de retenir la qualification la plus élevée de meurtre" car le suspect s'était acharné sur la victime tombée au sol, en affirmant vouloir le tuer. Il a également aggravé son cas en prenant la fuite, la police l'ayant interpellé quelques heures après le drame.

jusqu'à quinze ans de prison

L'agresseur, "connu pour des antécédents violents mais sans histoire au pénal", selon le procureur, a été placé en détention provisoire dans l'attente de sa présentation devant un juge d'instruction, prévu pour cette après-midi. A l'annonce du décès, le suspect "a un peu marqué le coup, mais ne s'est pas effondré", a expliqué M. Poirret. Si le juge d'instruction retient la qualification de meurtre demandé par le parquet, l'adolescent risquerait jusqu'à quinze ans de prison.

 

Strasbourg: mort d'un adolescent après une bagarre

Strasbourg : mort d'un l'adolescent blessé dans... par France3Alsace

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus