Tombes vandalisées : les auteurs arrêtés

Le cimetière d'Illkirch-Graffenstaden avait été visité par deux individus qui ont vandalisé des tombes

Par Maxime Villirillo

Une trentaine de tombes a fait l'objet d'actes de vandalisme la nuit dernière. Des stèles très lourdes, parfois doubles, ont été renversées et brisées. Pas de caractère raciste ou antisémite selon les policiers dépêchés sur les lieux.

Cette initiative déplorable est une première dans ce cimetière. A Illkirch on ne se souvient pas de tels agissements depuis plus de 40 ans. En début de journée, deux hommes de 21 et 23 ans ont été interpellés sous l'emprise de l'alcool. Les deux jeunes hommes, arrêtés vers 05h00 du matin dans le cimetière d'Illkirch-Graffenstaden, cassaient des statuettes ou des objets funéraires, renversaient des stèles et détruisaient des arrangements floraux.
L'alerte avait été donnée par des riverains qui avaient entendu des bruits suspects.
Les deux individus ont été placés en garde à vue en cellule de dégrisement : ils affichaient respêctivement des taux d'alcoolémie de 1,4 et 2 g/l de sang. L'un des deux a expliqué ne se souvenir de rien.
Les deux vandales devaient être déférés aujourd'hui au parquet de Strasbourg. La mairie a porté plainte et annoncé qu'elle entendait encourager les familles concernées à faire de même, a précisé Claude Froehly, premier adjoint au maire d'Illkirch, qui a dénoncé une "atteinte inadmissible" au respect des morts.

Avec AFP

Sur le même sujet

Les + Lus