Tribunal de Mulhouse : Boycott 68 relaxé

Par Claude Lepiouff

video title

Boycott 68 relaxé

Ce matin, le délibéré du tribunal de Mulhouse concernant les militants du collectif Boycott 68 a relaxé les douze prévenus, alors que le procureur de la République de Mulhouse avait requis 500 euros d'amende pour chacun. Appeler au boycott de produits importés d'Israëll n'est donc pas un délit.

Appeler au boycott de produits importés d'Israël (ou d'ailleurs) n'est donc pas un acte illégal.

Ce jeudi matin, le 15 décembre, le délibéré du tribunal de Mulhouse concernant les militants du collectif Boycott 68  a relaxé les douze prévenus, alors que le procureur de la République de Mulhouse avait requis 500 euros d'amende pour chacun. Les militants étaient poursuivis pour provocation à la discrimination envers une nation et incitation à la haine et à la violence. Il leur était reproché de s'être rassemblés dans les rayons d'un hypermarché d'Illzach en septembre 2009 et en mai 2010 pour appeler au boycott des produits importés d'Israël.

Sur le même sujet

Les + Lus