• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Villages détruits de la Marne: la vie au quotidien

© France 3 Champagne-Ardenne
© France 3 Champagne-Ardenne

L'exposition itinérante " Traces et Fragments 14-18 " donne un aperçu de ce que pouvait être la vie des villageois.

Par C.J.

Une exposition à l'initiative du Conseil Général de la Marne, du Centre d'entraînement des Brigades de Mourmelon-le-Grand, et du Centre d'interprétation Marne 14-18 de Suippes.

Objets du quotidien retrouvés dans les décombres

Photos d'époque. Documents d'archives. Prêts de collectionneurs.  

Villages détruits de la Marne: la vie au quotidien

Exposition "Traces et Fragments 14'18" -... par France3-Champagne-Ardenne

C'est grâce au Conseil Général de la Marne, au Centre d'entraînement des Brigades de Mourmelon-le-Grand, et au Centre d'interprétation Marne 14-18 de Suippes, que cette exposition a pu voir le jour.

Elle réunit:  

  • Des objets hétéroclites retrouvés dans les décombres des maisons.
  • Des photos d'époque où l'on peut voir des villageois posant devant l'objectif à proximité de leurs maisons, ou dans le cadre de leurs activités quotidiennes.
  • Quelques clichés d'églises, de rues et maisons, avant et après la guerre.

L'exposition présente un panneau par village où l'on peut lire, des textes rédigés à la première personne du singulier:  un témoignage, un souvenir, raconté par un ancien villageois ou un de ses descendants.

  Sept villages et deux hameaux ont été détruits dans la Marne pendant la première guerre mondiale. 

Leur malheur a été de se trouver à proximité, voire sur, la ligne de front , là où les combats faisaient rage, là où ont été déversé des milliers d'obus.

       Villages détruits

  Tahure

 Ripont
 Le Mesnil-les-Hurlus
 Hurlus
 Perthes-les-Hurlus
 Nauroy
 Moronvilliers

                                                      Hameaux 

Lien vers un document PDF la tragédie du Mont Cornillet  (source: mairie de Beine-Nauroy)

 Où et quand voir l'exposition?

A Reims:

L'exposition est visible jusqu'au 15 septembre 2012, 18 rue Carnot 

(Maison du département)

Du lundi au vendredi de 9 heures à 18 heures

Le samedi de 14 heures à 18 heures.

A Suippes:

Du 18 Septembre au 04 Octobre 2012, rue Saint-Cloud

Maison des associations

Du mardi au vendredi de 14 heures à 18 heures.

A Cormicy:

Les 09, 10 et 11 Novembre 2012

Salle Omnisport)

Conférence sur l'histoire de Sapigneul le 09 Novembre 2012.

 Nauroy

Dans la Marne, Nauroy est le seul village détruit pendant la première guerre mondiale, qui n'a pas été englobé dans le camp militaire de Suippes.

Cependant les décombres du village n'ont jamais été dégagés depuis 100 ans.

Le site de ce village est accessible à tous, aucune clôture n'empêche le passage, cependant il est en zone rouge ( pollué par les obus) et le terrain appartient à l'armée.

En Novembre 2011, des habitants de Beine-Nauroy ont créé une l'Association des Amis de Nauroy , pour entretenir les vestiges de Nauroy et restaurer ce qui peut-être.

Le 11 Novembre 2012, une exposition en plein air sera proposée sur le site de l'ancien village de Nauroy, par l'Association des Amis de Nauroy.


 

Cette exposition portera sur les villages de Beine, Nauroy, et Moronvilliers: trois villages qui se sont trouvés sur le front en 14-18.

A savoir:

Le 03 Août 1914,  l'Allemagne déclare la guerre à la France.

Le 02 Septembre 1914,  les Allemands arrivent à Nauroy, la population s'enfuit.
Le 3 septembre 1914, les Allemands arrivent à Beine et resteront jusqu'en octobre 1918.

Beine et Nauroy ne sont que ruines, la campagne est ravagée.

Au mois de septembre 1919, à la réunio à la Sous-Préfecture d'Epernay, 2 propositions sont soumises au choix des Maires:
- Abandonner leur commune alors déclarée "zone rouge"
- Redonner vie à la commune.


Le maire de Beine décide de reconstruire sa commune.
Les habitants de Nauroy ne reviendront jamais dans leurs maisons.

Sur le même sujet

Restauration intérieure de la Villa Majorelle à Nancy

Les + Lus