La vague de froid inquiète dans les vergers

Publié le
Écrit par Laurent Vilain

Alerte aux températures négatives dans les Ardennes. L’inquiétude est grande chez les arboriculteurs déjà fortement touchés en 2021. En début de semaine, le mercure a frôlé vingt degrés avec pour conséquence un début de floraison des arbres fruitiers.

Les beaux jours du mois de mars. Cette phrase hante Blandine Capitaine gérante d'une cidrerie ardennaise. Quand elle déambule dans ses vergers elle constate les nombreuses fleurs blanches sur ses poiriers " nous avons des fleurs déjà bien ouvertes, comme nous n'avons pas eu de gel tout va bien, si il gèle ça va être noir".

Le soucis c'est que le thermomètre devrait descendre dans les prochains jours sous le zéro, "si il gèle -1, -2 degrés pendant deux trois heures ça grille et on aura tout perdu" ajoute Blandine Capitaine qui cultive en bio extensif.

Croiser les doigts pour espérer que le scénario catastrophe de 2021 ne se réitère. Plus de quinze tonnes de poires perdues dès les premières gelées et une production de jus de fruit réduite à néant.

Les particuliers inquiets pour leur jardin

Les arboriculteurs ne sont pas les seuls à regarder le thermomètre. Les jardiniers du dimanche retardent leurs achats. D'autres plus impatients se tournent vers le rayon spécialisé des magasins pour tenter de trouver la solution idéale comme les voiles protecteurs. Joseph est l'un d'entre eux " on peut acheter mais protéger les plantes chez soi encore quelques jours".

Reste maintenant à attendre et espérer que la météo soit plus clémente.