Lorraine : pollution aux poussières fines

Publié le Mis à jour le

La Meurthe-et-Moselle, la Moselle et les Vosges ont été placé en procédure d'information et recommandations en poussières fines (particules PM10), mercredi 15 février 2017, par ATMO Grand Est, en raison des conditions météo. L'alerte sera maintenue jeudi pour les Vosges et la Meurthe-et-Moselle.

Selon les services de l'Etat, 

Une inversion de température dont le sommet d'air chaud s'est fortement abaissé dans la nuit de mardi à mercredi diminue la turbulence atmosphérique et piège les polluants émis dans une couche d'air réduite entraînant une élévation progressive des niveaux de pollution.


En conséquence, ATMO Grand Est a placé la Meurthe-et-Moselle, la Moselle et les Vosges en procédure d'information et recommandations en poussières fines (particules PM10) ce mercredi 15 février 2017.

La faible évolution des conditions météorologiques va obliger à maintenir cette alerte pour la Meurthe-et-Moselle et les Vosges jeudi 16 février .

Recommandations

  • Les personnes vulnérables (femmes enceintes, nourrissons, personnes asmathiques ou âgées) sont invités à limiter leurs déplacements routiers ou aux abords des routes en période de pointe.
  • Ils doivent également limiter leurs activités sportives.
D'autres recommandations, comportementales, sont également en vigueur.

Résidentiel :
  • Ne pas utiliser des feux de cheminée en foyers ouverts, des appareils de combustion de biomasse non performants et des groupes électrogènes s'ils sont utilisés en appoint ou agrément
  • Maîtriser la température dans les bâtiments (chauffage en hiver et climatisation en été)
  • Le brûlage à l'air libre de déchets de quelque nature qu’ils soient est interdit par le règlement sanitaire départemental et par les Plans de Protection de l’Atmosphère

Agriculture
  • Il est vivement recommandé de reporter les épandages organiques et minéraux azotés
  • Dans l’impossibilité de reporter les épandages, il est vivement recommandé de les enfouir au plus vite et de préférence dans les 4H afin de limiter les pertes d’azote vers l’atmosphère
  • Il est rappelé que l’écobuage est interdit
  • Il est rappelé que toute activité de brûlage des déchets issus de l’activité agricole est interdit durant les pics de pollution de l’air

Industrie
  • Mettre en œuvre les dispositions prévues dans les arrêtés préfectoraux complémentaires des industriels concernés

Transports
  • Pratiquer le covoiturage
  • Utiliser les transports en commun
  • Limiter l’usage des véhicules diesel non équipés de filtre à particule
  • Il est conseillé de réduire la vitesse des véhicules de 20 km/h sur les grands axes et voies rapides localisées dans le département (sans descendre en dessous de 70 km/h)
  • Les collectivités sont invitées à rendre temporairement gratuit le stationnement résidentiel
  • Les autorités organisatrices des transports sont invitées à pratiquer des tarifs plus attractifs pour l’usage des transports les moins polluants (vélos, véhicules électriques, transports en commun...)