Dans les allées du salon de l'agriculture

Déambulation dans les allées du hall 3 consacré à la gastronomie dans le salon de l'agriculture. / © Matthieu Mercier
Déambulation dans les allées du hall 3 consacré à la gastronomie dans le salon de l'agriculture. / © Matthieu Mercier

Température polaire à l'extérieur, chaleur humaine à l'intérieur. Déambulation dans le Hall 3 du salon de l'Agriculture, consacré à la gastronomie et au terroir. Le plus grand restaurant de France. 

Par Matthieu Mercier

Le plus grand restaurant de France


"On peut y manger de tout, et à toute heure". Le slogan du Hall 3 consacré à la gastronomie au salon de l'agriculture est tout trouvé. Dans cet immense espace où les régions de France affichent leurs spécialités, le visiteur peut passer sa journée à grignoter. Et il ne s'en prive pas. Ici, on croise des amateurs de choucroute à l'heure du goûter. Rien d'anormal.

Revoir notre live Facebook dans le Hall 3, lundi 26 février 2018.




Chaque stand rivalise de propositions alléchantes. Sandwich tripier, cornet de saucisson, foie gras en sandwich, poisson découpé sous vos yeux arivé du Guilvinec, munstiflette ou fuseau lorrain, sans oublier la boisson, omniprésente. 



Ce qui fait le charme de ce temple de la gastronomie, c'est la convivialité. La rencontre avec les clients. On croise des meilleurs ouvriers de France, on salue un Bocuse d'or, le natif de Sarreguemines, Mathieu Otto en plein show cooking sur le stand du Grand Est. Les élèves du lycée hôtelier de Verdun prennent la suite, avec des recettes de plats aux lentilles. 



Le tout est baigné d'une odeur de frites, d'huile et de plats en sauces, tous servis avec le sourire. Impossible de faire un pas sans être alpagué par un vendeur. Chacun a sa technique, mais pas de concurrence frontale. "On a notre recette pour nous, expliquent les producteurs de madeline de Liverdun". "Ce qui plaît c'est le retour en enfance, avec nos bonbons en plaque, comme dans le temps", ajoutent les confiseurs des Vosges. 

Quinze jours de salon


Après un détour par le Grand Est en vision 360°, notre visite se termine entre une brasserie artisanale et les produits de Moselle, rassemblés sous la bannière "Mosl sans limite", la nouvelle marque de teritoire lancé en janvier 2018. "On a décidé de promouvoir notre département  alors on se donne à fond", déclare l'une des ambassadrices de la marque Moselle attractivité. 


Tenir, jusqu'au bout, voilà l'enjeu de ces amoureux du terroir. Oui mais comment ? "Dormir, pour les uns, garder le sourire, pour les autres". Et surtout ne pas être en manque de marchandises. Pour maintenir la bonne température, la météo sibérienne de ce cru 2018 fera le reste. 

Le salon de l'agriculture se termine le 4 mars. 


Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus