Sécheresse en Lorraine : des communes déposent un recours

En Meurthe-et-Moselle, des sinistres ont été constatés dans plusieurs dizaines de communes. / © France 3 Grand Est
En Meurthe-et-Moselle, des sinistres ont été constatés dans plusieurs dizaines de communes. / © France 3 Grand Est

L'automne a beau être pluvieux, les conséquences de la sécheresse 2015 se font toujours sentir. Notamment en Meurthe-et-Moselle avec la dégradation de nombreuses habitations. L'Etat refuse de reconnaitre l'état de catastrophe naturelle. Des communes ont décidé de saisir le tribunal administratif.

Par Jean-Christophe Panek

Des fissures qui font craindre le pire ! Des fissures de plusieurs centimètres qui grossissent chaque jour un peu plus ! Pour Jean-Michel, une angoisse quotidienne. Depuis bientôt trente ans, il vit très paisiblement dans son pavillon situé à l’entrée du petit village de Vitrey (Meurthe-et-Moselle). Mais depuis l’été 2015, c’est un véritable cauchemar. Sa maison comme sa terrasse sont en train de s’affaisser. Et une fois à l'intérieur, le constat est tout aussi alarmant. Un sol craquelé, des fenêtres qui ne sont plus d'équerre... Jean-Michel assiste, impuissant, à ce triste spectacle.

Ce refus de reconnaissance de catastrophe naturelle de la part de l’Etat… Moi j’appelle ça de la maltraitance institutionnelle

Serge Crociati, Maire de Vitrey


Dans la commune, une dizaine d'habitations sont également touchée. La faute à un sous sol argileux particulièrement sensible en cas de forte chaleur. Tout a commencé à l'été 2015. Un été synonyme de sécheresse en Lorraine avec ses conséquences à retardement. Les faits ont beau être parlant, l'Etat refuse de reconnaitre l'état de catastrophe naturelle, privant du coup de nombreuses familles de la possibilité d'être indemnisé par leurs assurances.

En Meurthe et Moselle, 92 communes sont concernés par ce type de dégâts. Une quinzaine d'entre elle a décidé de déposer un recours devant le tribunal administratif pour contester le refus de reconnaissance de catastrophe naturelle.

Vitrey (54) : un exemple de commune sinistrée
A Vitrey, une dizaine d'habitations est concernée par les dégâts de la sécher'esse - F3 Grand Est - F3 Grand Est


Le maire de Vitrey témoigne
« Ce refus de reconnaissance de catastrophe naturelle de la part de l’Etat… Moi j’appelle ça de la maltraitance institutionnelle » - F3 Grand Est - F3 Grand Est

 

Sur le même sujet

Laurent Baheux présente « 50 nuances de lion » au festival de photo de Montier-en-Der

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne