Châlons : Weazer, la nouvelle application pour trouver un emploi façon site de rencontre

L'application Weazer a été créée par un Châlonnais. Mise en ligne depuis début septembre, elle propose d'ores et déjà près de 150 offres d'emploi / © Florence Morel / France 3 Champagne-Ardenne
L'application Weazer a été créée par un Châlonnais. Mise en ligne depuis début septembre, elle propose d'ores et déjà près de 150 offres d'emploi / © Florence Morel / France 3 Champagne-Ardenne

Une application pour trouver un emploi qui met en valeur "la partie du CV qu'on ne développe jamais". Les hobbits, expériences associatives, sportives et autres prennent une toute autre place. Une idée de Yannick Robert, exploitée par Châlons, sa ville natale depuis début septembre.

Par Florence Morel

Tout est parti de son expérience personnelle. Yannick Robert, la quarantaine, a vécu plusieurs vies professionnelles. D'abord informaticien, puis entraîneur de basket professionnel et enfin entrepreneur, cet habitant de Châlons-en-Champagne dans la Marne s'est plusieurs fois confronté à la dure loi du marché du travail. De quoi le motiver à se lancer dans l'élaboration de Weazer, une application qui met en contact recruteurs et candidats sur le modèle des sites de rencontre.

En sortant de mon expérience d'entraîneur, on ne me proposait que des postes d'entraîneur de basket. Il y avait très peu de place pour la reconversion.
- Yannick Robert, fondateur de Weazer.

Un constat qui l'a mené à un autre : la formation et la compétence sont les seules qualités mises en valeur dans les CV des candidats. Exit les expériences associatives, sportives, les passions et les loisirs. "Les recruteurs cherchent des candidats dont la personnalité leur convient, explique le fondateur de Weazer. Beaucoup d'employeurs sont prêts à les former, même si les compétences ne correspondent pas à 100%." 
 

Incubé un an à Châlons avant de se lancer

Il n'en fallait pas plus pour convaincre Yannick Robert de se lancer. Durant un an, il est incubé au ThincLab de Châlons-en-Champagne. Depuis le 1er septembre, son application est en ligne et propose près de 150 offres d'emploi dans la Marne. "À terme, j'aimerais ne plus avoir de contraintes géographiques", espère-t-il. Pour l'heure, Weazer n'est disponible que dans la Marne. Pas étonnant donc que parmi ses clients se trouvent la ville de Châlons, l'agglomération et le centre d'action social de la ville.

Avec Weazer, Yannick Robert aimerait "sortir des cases". Comprendre : si un recruteur reçoit des candidatures similaires du point de vue des compétences, il pourra faire son choix en fonction de la personnalité du candidat. Car Weazer propose à ses clients -les entreprises- une interface particulière, et à chaque candidat de remplir assidument son profil. Formation, compétences, expériences... ainsi qu'une vidéo de présentation comprise entre trente secondes et une minute trente. "J'ai aussi été du côté de celui qui choisit son futur employé, se rappelle-t-il. Je me suis souvent fait la réflexion qu'un candidat n'était pas le bon après seulement quelques secondes d'entretien. Je pense qu'en visionnant une courte vidéo à l'avance, j'aurais pu gagner du temps et éviter d'en faire perdre à la personne qui s'est déplacée."
 

Sur le même sujet

Quentin Bigot

Les + Lus