• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

La mobilisation continue chez Grandéco

Beaucoup de salariés présents à l'AG avant l'audience au tribunal de commerce la semaine dernière / © Paul-Antoine Boudet - France 3 Champagne-Ardenne
Beaucoup de salariés présents à l'AG avant l'audience au tribunal de commerce la semaine dernière / © Paul-Antoine Boudet - France 3 Champagne-Ardenne

Les 162 salariés du fabricant de papier peint Grandéco sont toujours en lutte. Après l'annonce de la poursuite de l'activité de leur entreprise jusqu'au 21 février, ils se sont à nouveau réunis ce lundi matin.

Par Matthieu Rappez

Les salariés promettent une grosse opération et doivent à nouveau se rassembler demain mardi matin.
DMCloud:38201
Grandeco - le point au 12-02-2013

Menaces sur le stocks
Ils menacent de détruire les stocks de l'entreprise s'ils ne sont pas entendus. Leur revendication porte sur le maintien de l'activité et des emplois dans l'ex-usine Grantil, une institution dans la région puisqu'elle a été créée il y a cent soixante-quinze ans. Le 1er février, elle elle a été mise en faillite  par la holding belge Grandéco walfashion group. Un véritable abandon pour les salariés.

La lutte sur Internet 
Ces derniers sont très présents sur Internet Ils ont publié une nouvelle vidéo au titre évocateur: "Cauchemar pour 162 soldats Français, prisonniers et enchaînés". La voici:

Soutien des élus présents à la commission permanente à l'hôtel de région
Ce lundi, Jean-Paul Bachy, le président de la région Champagne-Ardenne, a lu une déclaration (voir ci-dessous) aux salariés de l'entreprise, proposée par le groupe socialiste. Tous les élus présents à la commission permanente se sont associés à ce texte.
Selon le conseil régional, "le président Bachy a souhaité qu’un groupe de travail soit mis en place pour défendre l’emploi en Champagne-Ardenne et pour que des solutions soient trouvées pour maintenir des entreprises viables, que les dirigeants bien souvent étrangers, veulent « détruire »."

Déclaration de soutien aux salariés de l’entreprise « Grandeco-Grantil » de Châlons-en-Champagne initiée par le Groupe socialiste et soutenue par les élus de la commission permanente

Je souhaite exprimer, avec l’ensemble des élus, membres de la commission permanente, le soutien du Conseil régional de Champagne-Ardenne aux 162 salariés de Grandeco-Grantil ainsi qu’à leurs familles qui viennent d’apprendre la cessation de paiement de leur entreprise et les menaces qui pèsent sur l'emploi, le savoir faire et le site de production.
L’histoire des « Grantil » a marqué celle du territoire de Châlons-en-Champagne. C’est une des plus anciennes entreprises industrielles de fabrication de papier peint qui a participé activement à la renommée de cette ville.
Les 162 salariés ont été informés de la perte de leur emploi par un simple appel téléphonique. Quel manque total de considération pour des salariés qui sont aujourd’hui dans une grande incertitude sur leur avenir !
A aucun moment les collectivités territoriales concernées, ni les salariés, n’ont été informées des difficultés que l’entreprise pouvait rencontrer. Aucune démarche n’a été engagée par les actionnaires de Grandeco pour rechercher des solutions industrielles, mesures de reprises ou de reconversion de l’activité sur le site. Cette entreprise dispose d’un réel potentiel, d’un carnet de commandes fourni et du soutien de ses clients. Le tribunal de commerce de Châlons a accordé une prolongation de l'activité jusqu'au 21 février. C'est une nouvelle fois la question du financement, du statut des filiales et du rôle des banques qui est posée. Tout doit être fait pour lever les obstacles, et particulièrement la procédure de nantissement au profit de Belfius, qui empêchent une solution viable pour le site.

Les élus régionaux réaffirment leur engagement pour le développement et la défense de l’emploi sur le territoire régional. 
La Région Champagne-Ardenne et ses élus associés aux élus du territoire châlonnais restent mobilisés avec les services de l’État et les autres acteurs locaux pour le maintien de l’emploi et la pérennité du site.




Les autres vidéos "Grantil vivra" sont disponibles ici.
Et toujours les liens vers le Blog de soutien Grantil Vivra , les pages Facebook page Facebook 1 / page 2 Facebook 2 (page tenue par un salarié qui ne souhaite pas que son nom apparaisse car il est tenu par la Belgique sur différents sujets créés par les GranDeco, le compte Twitter, le compte Google+

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Elevage visons de Spincourt -Meuse

Les + Lus