• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Marne : un appel aux dons pour sauver l'église Saint-Memmie de Baconnes

L'église Saint-Memmie à Baconnes surplombe le village depuis le XIIe siècle. / © Châlons Agglo
L'église Saint-Memmie à Baconnes surplombe le village depuis le XIIe siècle. / © Châlons Agglo

Pour restaurer son église du XIIe siècle, durement touchée par le temps, Baconnes et Châlons Agglo lancent un appel aux dons. Les collectivités espèrent réunir 20.000 euros, sur les 763.227 euros que doivent coûter les travaux.

Par Johanna Albrecht

Le village de Baconnes est déjà connu pour ses rues fleuries, parmi les premières labellisées "village fleuris" de la Marne en 1968. La commune aimerait bientôt l'être aussi pour son église, classée monument historique depuis le 20 décembre 1920. Pour lui rendre sa splendeur d'antan, elle lance un appel aux dons avec la Fondation du patrimoine et Châlons Agglo.

Les travaux de rénovation de l'église Saint-Memmie doivent débuter en juin, pour un budget de plus de 763.000 euros. Pour participer au financement du chantier, Châlons Agglo espère réunir 20.000 euros de mécènes, des particuliers ou des entreprises. Une cagnotte en ligne, sur le site de la Fondation du patrimoine a été mise en place.
 

Édifice du XIIe siècle

Construite dans un style roman, l'église de Baconnes a été construite au XIIe siècle, sur une butte artificielle qui surplombe le village. Parmi ses pièces remarquables : une cloche de 400 kilos, datée de 1508.

Mais le bâtiment dépérit. Dès 1850, une première tentative de restauration est lancée. Des efforts anéantis par la Première Guerre mondiale : plusieurs obus tombent sur l'édifice. Des travaux d'urgence sont lancés après-guerre pour consolider la structure de l'église. Aujourd'hui, seuls l'abside, le transept et le clocher subsistent.
 
- L'appel aux dons vise à financer une petite partie des travaux -
 

Son nom à l'entrée de l'église

Pour motiver les entreprises et les habitants à participer à cette restauration, une grille de contreparties a été créée. Ainsi, une entreprise qui donnera plus de 100 euros pourra trouver son nom ou son logo sur les bâches du chantier. Un particulier qui donnera plus de 50 euros aura son nom inscrit sur une plaque "des donateurs" fixée à l'entrée de l'église. Des contreparties qui peuvent aller jusqu'à une visite VIP du chantier, ou une remise de diplômes lors de l'inauguration.
 
Les contreparties proposées par Châlons Agglo aux particuliers qui participeront à la restauration / © Châlons Agglo
Les contreparties proposées par Châlons Agglo aux particuliers qui participeront à la restauration / © Châlons Agglo
 
© France 3 Champagne-Ardenne
© France 3 Champagne-Ardenne

A lire aussi

Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus