• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Épernay. Pour les 30 ans de son baptême, le théâtre Gabrielle-Dorziat rend hommage à l'actrice

Gabrielle Dorziat (première à gauche), en compagnie de Fernand Ledoux, Barbara Laage et Kirk Douglas, pendant le tournage à Paris d'Un acte d'amour d'Anatole Litvak en 1953. / © Keystone Pictures USA/AFP
Gabrielle Dorziat (première à gauche), en compagnie de Fernand Ledoux, Barbara Laage et Kirk Douglas, pendant le tournage à Paris d'Un acte d'amour d'Anatole Litvak en 1953. / © Keystone Pictures USA/AFP

Gabrielle Dorziat est à l'honneur les 2 et 3 décembre à Épernay. La comédienne sparnacienne, décédée en 1979 après avoir tourné avec les plus grands de son époque, a donné son nom au théâtre de la ville en 1987. Les trente ans de ce baptème sont l'occasion d'une exposition autour de l'actrice.

Par Valentin Pasquier

Célèbre à Épernay, le nom de Gabrielle Dorziat a largement dépassé les frontières de la ville, voire du pays. L'actrice sparnacienne, décédée en 1979 à l'âge canonique de 99 ans, a tourné avec les plus grands - Clouzot, Verneuil, Cocteau, Gance - au cours sa carrière qui s'étend des années 1930 à 1960.

Après avoir quitté sa famille à 15 ans pour devenir actrice en Belgique, elle a débuté sur les planches en compagnie de Louis Jouvet ou Sacha Guitry, elle a pris part à plus d'une soixantaine de films français ou internationaux. Cantonnée à de nombreux seconds rôles de femme de caractère, elle a notamment donné la réplique à Jean Gabin, Danielle Darrieux, Raimu, Claude Brasseur ou encore Kirk Douglas.

Quelques années après son décès, Épernay a rendu un hommage posthume à la commédienne en rebaptisant de son nom le théâtre de la ville, en 1987. Pour les trente ans de l'événement, le théâtre inaugure une exposition consacrée à Gabrielle Dorzat le samedi 2 décembre. L'établissement recevra par la même occasion un buste de l'actrice, qui trônera dans le foyer du théâtre.

Projecteurs et champagne

Vêtements, collections de photos et d'affiches seront exposées au théâtre Gabrielle-Dorzat. Le livre d'or de la maison de champagne de Castellane sera lui aussi montré au public à la page du 30 novembre 1987, date du baptème du théâtre, construit en 1902. Gabrielle Dorziat fut liée au milieu du champagne : cousine germaine d'Alexandre Mérand, propriétaire de la maison de Castellane et acteur politique de la ville au XXe, elle participe à la promotion des bulles familiales à la capitale.

Une conférence autour de la vie tumultueuse de Gabrielle Dorziat aura lieu peu après la réception du buste, vers 17 heures samedi 2 décembre. Deux films de l'actrce seront aussi projetés les 2 et 3 décembre. Le Palace diffusera Falbalas de Jacques Becker (1944) à 20 heures le samedi, suivi du film de Jean Cocteur Les parents terribles (1948), le lendemain, même lieu même heure.

Sur le même sujet

toute l'actu cinéma

toute l'actu théâtre

Écuroduc Vandoeuvre-lès-Nancy

Les + Lus