La Fédération des Vignerons Indépendants de Champagne et d'Alsace est lancée

À deux, on est plus forts ! C'est ce qui a conduit les vignerons indépendants de Champagne et d'Alsace à se fédérer. Une annonce officialisée ce 17 février, au moment où les vignerons français doivent faire face à des difficultés, notamment sur le marché américain pour exporter.
 
En Champagne, on vise l'export. En Alsace, l'effort est porté sur l'oenotourisme, notamment.
En Champagne, on vise l'export. En Alsace, l'effort est porté sur l'oenotourisme, notamment. © FTV
Ensemble, ils auront de nombreux dossiers à gérér. Les vignerons indépendants d'Alsace et de Champagne qui revendiquent 900 adhérents ont décidé de s'unir, pour faire plus et mieux encore. L'annonce a été faite lors du 27ème Salon des Vins des Vignerons Indépendants à Strasbourg. Il s'est terminé le 17 février.

Chacune des fédérations peut faire valoir son expérience. En Champagne, c'est l'export. En Alsace, l'oenotourisme, notamment. Depuis quelques temps déjà, le travail en commun avait commencé. Des missions export avaient été proposées pour des pays intéressants pour ces professionnels du Grand Est. La Fédération Grand Est se veut donc plus que jamais incontournable auprés des élus de la Région.


La force du collectif très porteuse pour les acheteurs

Christine Scher-Sevillano est vigneronne à Vincelles, dans la Marne. C'est aussi l'une des administratrices de cette toute jeune fédération. "Quand on s'est retrouvé aux deux derniers salons de l'agriculture, on a ressenti le besoin d'être plus important. Et on a fait vite, car il y a beaucoup d'affinités entre nous. La mise en place de la nouvelle Région a fait de tout cela une évidence." déclare-t-elle. "On va se réunir trés bientôt pour mettre à plat toutes nos idées, notamment sur l'export. Autant aller sur des marchés où on pourra faire jouer la mutualisation.

Les taxes américaines nous concernent tous, même les champenois, quand ils travaillent avec des importateurs de vins français. Ainsi, j'ai deux petites commandes qui viennet d'être annulées, et rien d'autres pour l'instant." L'an prochain, les Vignerons Indépendants du Grand Est seront-ils présents au salon international "Wine Paris" ?

Cela n'est pas impossible. Dans l'avenir, pourquoi ne pas faire rentrer les Côtes-de-Toul dans cette nouvelle fédération ? Rien n'est fermé. La fédération des vignerons indépendants de France regroupe 7.000 membres.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
viticulture agriculture économie champagne culture gastronomie