• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Immobilier, gastronomie, nature et festivals : Quatre raisons de s’installer en Haute-Marne

Le village de Bourmont (Haute-Marne). / © Camster - Wikipedia Commons
Le village de Bourmont (Haute-Marne). / © Camster - Wikipedia Commons

Démographie déclinante, tourisme en berne... Le dépeuplement de la Haute-Marne s'accélère. Si ce constat s'avère cruel, il est surtout injuste : la Haute-Marne présente bien des atouts ! Tour d'horizon... avant déménagement !

Par C.-H.B. et D.C.

En pleine crise des "gilets jaunes", elle pourrait être un symbole. Celui d’une France "périphérique", enclavée, loin des métropoles prospères et dynamiques. "Elle", c’est la Haute-Marne. Ce département du Grand Est, situé au bout de la "diagonale du vide", souffre d’un exode de plus en plus prononcé. Deux récentes études de l’Insee confirment ce constat. La première, démographique, révèle que la Haute-Marne a perdu 10 000 habitants entre 2006 et 2016, soit 5% de sa population. La seconde, économique, indique qu’elle est le seul département de la Région où le tourisme stagne.
 

Et pourtant, la Haute-Marne ne mérite pas qu’on la fuie ! Pour un week-end ou pour la vie, ce territoire rural offre des plaisirs insoupçonnés : plaisir des yeux (pour la beauté de ses paysages), des papilles (pour la qualité de sa gastronomie), de l’esprit (pour la diversité de ses festivals), et du… portefeuille (pour son immobilier particulièrement abordable). Quatre atouts, comme autant de raisons de s’installer sur la terre de Louise Michel et Diderot. 
  • Acheter une maison vous coûtera moins cher qu'une voiture

Si vous rêvez d’acquérir un logement sans vous endetter à vie, la Haute-Marne est l’idéal. D'après le site meilleursagents.com, une référence dans l’immobilier, elle est le département où le prix du mètre carré (903 euros en moyenne) est le plus bas en France, juste derrière la Creuse (832 euros).

Dans ce paradis des petites annonces, des dizaines de communes présentent des prix inférieurs à 600 euros, voire 500 euros. Sur cette carte, le village d’Échenay (en rouge) affiche par exemple un mètre carré à 463 euros.
 

Abordable, accessible (grâce au train Paris-Chaumont, votre bol d’air pur est à seulement 2h20 de la capitale), la Haute-Marne présente un atout encore plus surprenant : on vous paye pour que vous y emménagiez ! Plusieurs municipalités ont décidé d’attirer de nouveaux habitants en leur versant une « prime d’arrivée ». Depuis 2014, la ville de Nogent offre par exemple 5 000 euros à toute personne y achetant un logement en résidence principale. Patrick Prodhon, adjoint aux Finances, justifie cette décision : "On est parti du constat qu’il y avait un nombre assez important de maisons vacantes, de l’ordre de plusieurs centaines. En quatre ans, 75 maisons ont bénéficié de cette aide. " Dans cette commune de 4 000 habitants, ces 75 arrivants peuvent sembler dérisoires. Néanmoins, " ils ont permis d’amener autant de familles avec des enfants, principalement en centre-ville ", insiste l’élu.
 
  • Vous admirerez des paysages uniques en France

Le Général de Gaulle lui-même ne s’y est pas trompé : en 1934, au moment de choisir sa maison de campagne, c’est tout naturellement sur la Haute-Marne et le village de Colombey-les-Deux-Églises qu’il jette son dévolu. Enveloppé par ses paysages, l’homme s’y sent chez lui, comme en témoignent les dernières lignes de ses Mémoires de guerre :

Situé haut sur le plateau, marqué d’une colline boisée, il passe les siècles au centre des terres que cultivent ses habitants (…) Leurs familles, je les connais, je les estime et je les aime.

Les paysages haut-marnais qu’affectionnait le Général de Gaulle n’ont pas bougé. Et grâce au lac du Der, construit au début des années 1970, ils se sont même embellis, serait-on tenté de dire. Si cet immense réservoir d’eau fut initialement conçu pour protéger Paris des inondations, le hasard a voulu qu’il se trouve sur le couloir de migration des oiseaux. Le site est devenu une réserve à la biodiversité inestimable. Les cigognes, faucons crécerelles, goélands et autres ragondins font le bonheur des amateurs de nature : sur Instagram, des dizaines de photographies sont publiées chaque jour à ce sujet, comme ce sublime cliché de grues cendrées capté cet hiver.Le Der, plus grand lac artificiel d'Europe, offre une multitude de points de vue et de lumières : que dire de ce coucher de soleil digne de l'Afrique australe ?
 Si, malgré tout, la poésie du Der vous indiffère, peut-être serez-vous plus sensible aux nombreuses forêts que compte la Haute-Marne. Avec 250 000 hectares, les bois y occupent 40% du territoire. Pour votre balade du dimanche, vous n'aurez que l'embarras du choix. Parmi les pépites à découvrir, la cascade d'Étufs est une curiosité géologique : avec ses gradins recouverts de mousse et son ruisseau "pétrifié" par le calcaire, un mystère unique s'y dégage.
  • Vous voyagerez, danserez et rirez grâce aux festivals

Contrairement aux idées reçues, les territoires ruraux regorgent de manifestations culturelles. La Haute-Marne n'échappe pas à cette règle. Elle constitue même une référence en la matière. À ce titre, le festival de photo animalière de Montier-en-Der est à la fois un événement d'envergure mondiale et une fierté régionale. Créé dans les années 1990, il rassemble chaque automne plus de 40 000 visiteurs en un week-end. Au programme : des expositions de photographes du monde entier, et des conférences autour de la préservation de l'environnement. Chaque édition est un voyage, comme le prouve cette émission spéciale tournée en novembre 2018.
 
Autre événement, autre ambiance. À Villegusien-le-Lac, le "Chien à Plumes" est un bijou musical, surnommé "le meilleur des petits festivals" par ses habitués. En 1997, date de création, "tout a débuté avec trois cagettes, un ampli' pourri, deux micros, et cinq pékins", racontent les organisateurs.

Tout a débuté avec trois cagettes, un ampli' pourri, deux micros, et cinq pékins !

Aujourd'hui, grâce à leur abnégation et à une programmation intelligente, mélange de têtes d'affiche (Camille, Alpha Blondy, Louise Attaque...) et de découvertes stimulantes (le groupe de métal malgache Dizzy Brains, les rockeurs libanais de Wanton Bishop...), plus de 20 000 festivaliers débarquent chaque été pour enflammer la Haute-Marne. En 2017, la direction du "Chien à Plumes" a réalisé un clip afin de saisir l'atmosphère chaleureuse qui y règne.
 
En Haute-Marne, on aime la nature, on aime la musique, mais on aime aussi rigoler ! Tous les ans, la ville de Saint-Dizier le démontre en organisant le festival "Humours d'Hiver". L'événement, qui affiche généralement complet, permet aux Haut-Marnais d'assister aux spectacles des plus grands humoristes (entre 2018 et 2019, Franck Dubosc, Jamel Debbouze ou encore Jean-Marie Bigard sont venus se produire). Il offre également une scène aux nouveaux talents, comme pour le duo comico-musical Fills Monkey, qui y a joué son spectacle le 20 janvier dernier.
 
  • Vos papilles vous remercieront

Le champagne, son raffinement, son élégance, son prestige : oui, tout cela est aussi un savoir-faire haut-marnais ! Sur les 35 000 hectares qui composent l'appellation, le département en compte 80. Située sur la Côte des Bar (la partie méridionale du vignoble), la production de Haute-Marne profite d'un sol calcaire typique, orienté vers le sud-est. En somme, réjouissez-vous : le champagne y est aussi bon qu'à Troyes ou Épernay ! Sa seule particularité réside dans le fait que la Haute-Marne n'accueille aucune grande maison, mais 17 vignerons indépendants.
 

Si les bulles de Champagne vous ont toujours laissé de marbre, le sud de la Haute-Marne offre une autre opportunité de vous délecter avec... du fromage ! La ville de Langres a donné son nom à un fromage au lait de vache qui, depuis le XVIIIe siècle, constitue la grande spécialité gastronomique du territoire. Semblable au Munster avec sa croûte jaune clair, il vous dévoilera tous ses arômes accompagné d'un vin blanc, de l'apéritif au plat de résistance. Le site officiel de l'AOC décrit le Langres comme un fromage "intense, généreux, fort et doux" à la fois. Un peu à l'image de la Haute-Marne...
 
Le fromage de Langres. / © Myrabella - Wikipedia Commons
Le fromage de Langres. / © Myrabella - Wikipedia Commons

 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

Restauration intérieure de la Villa Majorelle à Nancy

Les + Lus