• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Lac du Der : la plage de la presqu'île de Champaubert fermée après des analyses des eaux

Sur la Presqu'île de Champaubert, à quelques mètres de la plage de Braucourt, les touristes pourront toujours aller admirer l'Eglise du village disparu de Champaubert. / © Xavier Claeys / France 3 Champagne-Ardenne
Sur la Presqu'île de Champaubert, à quelques mètres de la plage de Braucourt, les touristes pourront toujours aller admirer l'Eglise du village disparu de Champaubert. / © Xavier Claeys / France 3 Champagne-Ardenne

Depuis ce vendredi 26 juillet, la baignade sur la plage surveillée de Braucourt, sur la Presqu'île de Champaubert, en Haute-Marne, est interdite. Des analyses ont révélé la présence d'une bactérie dangereuse pour l'homme et pour les animaux de compagnie. 

Par Johanna Albrecht

La canicule s'achève doucement, avec une baisse déjà conséquente des températures, mais la vague de chaleur qui a particulièrement touché le Grand Est cette semaine n'a pas encore fini de troubler les vacances des touristes du lac du Der, en haute-Marne. En ce vendredi 26 juillet, l'Office de Tourisme a annoncé la fermeture de la plage de la Presqu'île de Champaubert.

L'Agence régionale de la Santé fait régulièrement des analyses des eaux des plages et, là, on a eu un taux de cyanobactéries supérieur à la normale. Elle nous a demandé de fermer la plage par mesure de sécurité et de prudence
- Olivier Jest, directeur de l'Office de tourisme du Lac du Der en Champagne

En effet, des analyses ont révélé la présence de cyanobactéries dans les eaux de la plage surveillée. Parfois appelées "algues bleues", ces bactéries apprécient particulièrement la lumière et surtout la chaleur. La canicule des derniers jours, où de nombreux records de températures sont tombés, les a sans nul doute stimulé. Or, ces bactéries dégagent des toxines, dangereuses pour l'homme, et même mortelles pour les animaux de compagnies. En 2017, en Maine-et-Loire, plusieurs chiens étaient morts après s'être baignés dans les eaux de la Loire, où elles proliféraient. 

La baignade a donc été suspendue sur la plage d'Eclaron-Braucourt, non loin de l'Eglise de Champaubert, le temps que la concentration de ces cyanobactéries repasse en dessous des seuils d'alerte. "On aura de nouvelles analyses lundi, puis jeudi, les deux sont bonnes, on rouvrira ensuite" confirme Olivier Jest, le directeur de l'Office de tourisme du lac du Der en Champagne, en précisant qu'il faut quatre jours pour connaître ces résultats. La réouverture de la plage de Braucourt n'aura donc pas lieu avant le dimanche 4 août.
 


Les autres plages toujours ouvertes 

Que les vacanciers et les champardenais en mal de fraîcheur se rassurent : les cyanobactéries n'ont pas été détectées sur les cinq autres sites surveillés du lac du Der. Sur les plages de Nuisement, des Sources du Lac, de la Presqu'île de Larzicourt, de la Cornée du Der, et sur la plus grand, Giffaumont-Champaubert, il est toujours possible de s'y baigner en tout sécurité, sous le regard des maîtres nageurs. 

Voici d'ailleurs une carte de tous les sites où la baignade est surveillée en Champagne-Ardenne :
 



 

A lire aussi

Tournesol géant

Les + Lus