Le ministre de la Ville, François Lamy, dans le quartier Wilson à Reims

© France 3 Champagne-Ardenne
© France 3 Champagne-Ardenne

Le ministre délégué à la Ville François Lamy a prôné vendredi une concertation active dans la rénovation urbaine entre habitants et bailleurs, à l'occasion d'une visite du quartier Wilson à Reims où un immeuble HLM a explosé le 28 avril, provoquant la mort de trois personnes.

Par Caroline Jouret

Le ministre de la ville s'est rendu sur le site de l'explosion, après avoir constaté les dégâts et vu l'état d'un appartement, il a rencontré les personnes en attente d'un relogement.
Suite à l'explosion survenue à Reims, au 8 rue Beethoven, dimanche 28 avril en fin de matinée, faisant trois victimes, François Lamy, Ministre délégué auprès de la ministre de l'Egalité des territoires et du Logement, chargé de la Ville, s'est rendu vendredi après-midi dans le quartier Wilson, Après être allée à l’Ecole Elémentaire RAVEL, il est allé voir le site de l’explosion accompagné par le préfet de la région Champagne-Ardenne et de la Marne Pierre Dartout, également le Colonel des sapeurs-pompiers de la Marne, et la maire de Reims Adeline Hazan.

Après avoir constaté l'état de l'un des appartements, le ministre a rencontré les personnes non relogées, puis s'est entretenu avec Adeline Hazan.

Pour l'acte 2 du PNRU (Plan national pour la rénovation urbaine), il faut que naisse un phénomène de co-construction des projets de rénovations urbaines entre les habitants et les bailleurs

François Lamy, ministre de la Ville.

Voir notre reportage (JT 19/20 - 03/05/2013)

François Lamy, quartier Wilson à Reims
Le ministre de la ville s'est rendu sur le site de l'explosion, après avoir constaté les dégâts et vu l'état d'un appartement, il a rencontré les personnes en attente d'un relogement.

La préfecture de la Marne dément une rumeur

Une rumeur semble circuler au sein du quartier Wilson, suite à l'explosion survenue à Reims, au 8 rue Beethoven, dimanche 28 avril en fin de matinée. Elle se caractérise par l'annonce du décès de la personne qui, dans le bilan des impliqués, était considérée comme gravement blessée. Contrairement à ce qui est propagé, cette personne est sortie du CHU de Reims mardi 30 avril en fin de journée, et est en convalescence au sein de sa famille, à Sedan.

Sur le même sujet

RU-Portrait d'un jardinier passionné

Les + Lus