La taxe foncière en hausse de 10% à Reims depuis 2010

© MaxPPP
© MaxPPP

Alors que la taxe foncière sur les propriétés bâties a augmenté en moyenne de 14,7% en France entre 2010 et 2015, Reims note une hausse de 10,05% selon l'UNPI. Parmi les 50 plus grandes villes de l'hexagone, la Cité des Sacres est moins touchée que Lille ou Lyon. 

Par L.L avec AFP

L'Union nationale des propriétaires immobiliers (UNPI) a publié jeudi une étude sur la taxe foncière. Depuis 2010, elle aurait grimpé de près de 15% en moyenne sur le territoire national, et de 10,05% à Reims

Cette hausse connaît toutefois un ralentissement "heureux" par rapport aux périodes précédentes de 2009-2014 (+16,42%) et est surtout inférieure aux hausses astronomiques de 2008-2013 (+21,26%) et 2007-2012 (+21,17%) entre 2009 et 2014, en application des lois de finances, et par la progression dans le même temps des taux d'imposition des bénéficiaires de la taxe foncière de 6,58%.

Cet impôt pèse de plus en plus sur le budget des ménages propriétaires


Cette progression de 14,7 est quasiment trois fois supérieure à l'inflation, trois fois et demie supérieure à la hausse des loyers du secteur privé et au moins deux fois supérieure à l'évolution des salaires sur la même période, cet impôt pèse donc "de plus en plus sur le budget des ménages propriétaires"

Parmi les 50 plus grosses villes de France, Lille connait la plus spectaculaire augmentation (+22,99%) devant Angers (+20,94%), Clermont-Ferrand (+20,57%), Lyon (+20,34%) et Créteil (+20,14%).

 

Sur le même sujet

Les + Lus