Reims : Des motards protestent contre l'interdiction de circulation des véhicules anciens

Rassemblement des Mortards en Colère place Royale à Reims, samedi 21 octobre. / © MT - France 3 Champagne-Ardenne
Rassemblement des Mortards en Colère place Royale à Reims, samedi 21 octobre. / © MT - France 3 Champagne-Ardenne

Rassemblement éphémère de la "Fédération Française des Motards en Colère" (FFMC) place Royale à Reims, ce samedi 21 octobre. Ils accusent les "ayatollahs de l'écologie" de vouloir "interdire la circulation des voitures et motos anciennes" à Reims et Epernay.

Par Marc Taubert

C'est avec pour slogan "La moto est une solution, pas une pollution" que ce collectif a occupé éphémèrement la place Royale à Reims, vers 14h30, samedi 21 octobre. Ils ont annoncé poursuivre le mouvement à Epernay.

En cause, la volonté des deux communes (et de 23 autres en France), d'interdire la circulation des "voitures de tourisme avant 1997" et des "deux-roues motorisés d'avant 2000".


Déjà le cas à Paris


La capitale interdit depuis le 1er janvier 2016 à certains véhicules anciens de circuler dans la commune.

Sont concernés les voitures immatriculées avant le 1er janvier 1997, aux motos antérieures au 1er janvier 2000 et aux utilitaires légers immatriculés avant le 1er octobre 1997.

Quel bilan ?


Il est encore trop tôt pour le savoir puisque AirParif, qui contrôle l'air de la capitale, a publié son dernier rapport annuel en 2016, soit la date de l'interdiction.

Cependant, Le Monde rappelle que "Selon l’ONG environnementale européenne Transport & Environnement, pour les véhicules particuliers diesel, entre la norme Euro 1 (avant 1993) et la norme euro 6 (septembre 2014), les limites fixées pour le monoxyde de carbone ont été diminuées de 82 %, et celles fixées pour les particules fines (PM) de 96 %.

Quant aux limites fixées pour les hydrocarbures (part des imbrûlés du carburant, HC) et celles fixées pour les oxydes d’azote (NOx), elles ont été abaissées respectivement de 70 % et de 84 % depuis la norme Euro 3 (avant octobre 2000).

Une voiture ancienne sera ainsi toujours plus polluante qu’un véhicule récent."

Sur le même sujet

SUIVEZ LE DAKAR 2017 SUR FRANCETV SPORT

Laurent Baheux présente « 50 nuances de lion » au festival de photo de Montier-en-Der

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne