Cet article date de plus de 3 ans

Un camp de migrants évacué à Reims pour faire place « propre » lors d’une inauguration d’un bailleur

Un petit camp de migrants, installé depuis plusieurs mois à Reims, a été démantelé ce jeudi matin (08 juin) boulevard Eisenhower, à la suite de la demande du bailleur social Reims Habitat. Hasard du calendrier, ce bailleur inaugurait son nouveau centre d'affaires, à quelques pas de ce camp.
Un petit camp de migrants, installé depuis plusieurs mois à Reims, a été démantelé ce jeudi matin (08 juin) boulevard Eisenhower, à la suite de la demande du bailleur social Reims Habitat. Hasard du calendrier, ce bailleur inaugurait son nouveau centre d'affaires, à quelques pas de ce camp. ©France 3 Champagne-Ardenne
Les réfugiés faisaient-ils mauvaise image pour le bailleur social Reims Habitat ? C’est en tout cas ce que peut laisser la demande d'évacuation de ce camp que le bailleur a formulé auprès des forces de l'ordre.

Installés depuis plusieurs mois et suivi par des associations (collectif 51), les réfugiés, une douzaine au total en provenance d’Albanie, Arménie et Tchétchénie, ne posaient visiblement pas de problèmes. Une situation transitoire pour ces familles avec des enfants, en attente d'un hébergement d’urgence.
Le bailleur social rémois, visiblement agacé par la présence de ce camp, a donc demandé, quelques jours avant la date de l’inauguration de son nouveau centre d’affaire, l'évacuation de ce camp par la police nationale. Ce jeudi matin, les forces de l'ordre sont intervenues pour évacuer le camp, le jour même de l’inauguration de ce bâtiment, prévue à 16h.
durée de la vidéo: 00 min 31
Evacuation migrants REIMS ©France 3 Champagne-Ardenne

Interrogé par France 3 Champagne-Ardenne, le bailleur social se défend en expliquant qu'il a régulièrement recours à ce genre de demande auprès des forces de l'ordre.



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
logement société