Droit de retrait à la SNCF : retour des Ouigo mais pas de TER ce 21 octobre en Champagne-Ardenne

© France 3 Champagne-Ardenne
© France 3 Champagne-Ardenne

Selon la SNCF, le trafic ferroviaire restera difficile ce lundi 21 octobre en Champagne-Ardenne. Les TER devraient rester à quai, mais les Ouigo font leur retour. Les cheminots exercent un droit de retrait à la suite d'un accident survenu entre Reims et Charleville-Mézières le 16 octobre.

Par Valentin Pasquier

Alors que le trafic ferroviaire devrait reprendre progressivement dans certaines régions ce lundi 21 octobre, il demeurera très perturbé en Champagne-Ardenne ce même jour. Dans l'ex-région, il ne faudra pas compter sur les trains régionaux, comme les trois derniers jours.

La direction Grand Est souhaite rester prudente. "Nous préferons annoncer que le trafic des trains régionaux sera nul, car nous n'avons pour le moment aucune visibilité, souligne-t-elle. Quand bien même les contrôleurs et conducteurs ne feraient pas appel à leur droit de retrait ce jour, nous ne pouvons pas assurer que les matériels soient là où ils devront se trouver lundi."
 

Pas de TER mais retour des Ouigo

La direction conseille aux usagers des TER de se tenir informés des trains grâce au site internet et l'application mobile SNCF, où les départs et annulations seront constamment mis à jour. Ouigo, dont le trafic a été très perturbé voire nul, de même que les TGV,
"circuleront normalement", a précisé la direction nationale de la SNCF.

 


Cet arrêt de la circulation fait suite à un accident survenu ce mercredi. Un TER reliant Charleville-Mézières à Reims a percuté un convoi routier exceptionnel coincé sur un passage à niveau à Saint-Pierre-sur-Vence (Ardennes), faisant onze blessés selon la préfecture des Ardennes.

 

Sur le même sujet

Le dépannage de la voiture de gendarmerie

Les + Lus