• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Emploi. Quelles sont les entreprises qui s'implantent à Reims ?

© Yves Biron - France 3 Champagne-Ardenne
© Yves Biron - France 3 Champagne-Ardenne

Invest in Reims, l'agence de développement économique de la cité des Sacres, annonce la création de plus de 300 emplois à terme dans la région. Trois entreprises s'installent ou vont s'implanter dans les prochaine ssemaines : HSC, Sodexo Pass France, et Invivo.

Par Johanna Albrecht

Alors que l'entreprise Boehringer s'apprête à supprimer 35 postes sur son site rémois, l'agence de développement "Invest in Reims" a tenu à rappeler qu'il n'y avait pas que des mauvaises nouvelles por l'emploi dans la cité des Sacres. Petit tour d'horizon des dernières annonces.
 

HSBC : une centaine de salariés pour la banque


La première banque européenne a ouvert en octobre un site à Reims, dans le quartier Clairmaraix, pour sa nouvelle activité relation clients. Pour l'instant, une quarantaine de collaborateurs ont été embauchés, mais d'autres postes sont encore ouverts, notamment de "conseiller à distance", ou encore des postes de responsable d'équipe.

A terme, la banque annonce une centaine d'emplois dans la cité des sacres, des offres à consulter sur cette page.
 

Sodexo Pass France : une vingtaine de postes à pourvoir en relation client


L'entreprise spécialisée dans les services autour de la restauration d'entreprise, filiale du 18e employeur mondial, lancera en janvier 2019 son nouveau centre d'accompagnement des clients.

Pour assurer le suivi des commandes de Pass Restaunt, Pass Cadeau et Pass CESU d'environ 36.000 clients, Sodexo emploiera au total une trentaine de salariés. Pour l'instant, une vingtaine de postes serait encore à pourvoir. Ce nouveau site sera implanté à Bezanne, près de la gare TGV.
 

Invivo : une centaine de postes dans l'expertise agricole et le développement de logiciels


Le groupe coopératif agricole Invivo va installer le siège social de la filiale agrosolutions sur le parc TGV Reims-Bezannes. Une centaine de salariés devraient à terme travailler dans ce centre d'expertises agricoles et digitales.

Une cinquantaine de postes seraient toujours à pouvoir : des profils de consultants et d'informaticiens.


 

A lire aussi

Sur le même sujet

REIMS. Gilets jaunes et forains

Les + Lus