• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Pétanque : quand le sport marseillais s’invite à la guinguette rémoise

48 équipes se sont affrontées dimanche 4 août 2018 au tournoi de pétanque de la guinguette rémoise / © Flore Caron - France 3 Champagne-Ardenne
48 équipes se sont affrontées dimanche 4 août 2018 au tournoi de pétanque de la guinguette rémoise / © Flore Caron - France 3 Champagne-Ardenne

En guise d’activité dominicale, rien de tel qu’un petit tournoi de pétanque. A la ginguette rémoise, au bord de la Vesle, les cours ne désemplissent pas.

Par Flore Caron

Laurence et sa fille Camille passent l’après-midi à la guinguette rémoise ce dimanche 4 août 2019. Et ce, pour une raison bien particulière : elles sont venues participer - ou plutôt gagner – le tournoi de pétanque de la guinguette rémoise. Moussa, Rasmaï et environ une centaine d’autres personnes ont eu la même idée. Ici, pas besoin de Pastis ni de mer méditerranée, c’est plutôt à base de bières au bord de la Vesle que les rémois pratiquent ce sport tout droit venu du sud.

Ça se bouscule pour les inscriptions, l’activité dominicale fait fureur : Greg et Hadrien, les deux organisateurs du tournoi, sont même obligés de refuser des équipes. 48 groupes de deux participeront au total alors que la limite avait initialement été fixée à 32.

Le tournoi devrait s’étendre sur toute l’après-midi et qui sait, peut-être les joueurs seront-ils encore là ce soir ? D’autres tournois ont lieu ponctuellement au cours de l’été et aucun n’avait connu un tel engouement auparavant, même si le rendez-vous est toujours très apprécié. Les trois terrains, baptisés comme ceux de Roland-Garros – oui, la pétanque, c’est du sérieux ! – ne désemplissent pas.

Un air de vacances

 DJ set, lunettes de soleil, chapeaux ou casquettes selon les goûts, mobilier fait de palettes et de troncs d’arbres, il y a comme un air de vacances à la guinguette rémoise. Laurence et Camille, qui n’habitent pas loin, viennent avant tout pour passer un moment convivial et surtout, à moindre coût.

Une participation libre peut être versée mais le tournoi, au même titre que les autres activités, est gratuit. Une condition sine qua non pour l’association Velours, qui se charge de l’organisation de la guinguette depuis deux ans. L’un des objectifs principaux est de rendre l’endroit accessible au plus grand nombre grâce à la diversité des concerts proposés mais aussi à  variété des activités. L’association propose par exemple de prêter des jeux.
La guinguette rémoise fête ses 3 ans cette année / © Flore Caron / France 3 Champagne-Ardenne
La guinguette rémoise fête ses 3 ans cette année / © Flore Caron / France 3 Champagne-Ardenne
 
« On se sert la main », « on s’applaudit », « on s’encourage », entre deux fous rires, Greg et Hadrien, membres de l’association Velours ponctuent le tournoi de messages fair-play. Micro à la main, ils se sont improvisés chauffeurs de salle pour l’après-midi et se surpassent dans leur rôle. Un mot d’ordre : ne pas laisser l’ambiance retomber.  

Autour des terrains, les participants attendent leur tour un verre, une canette ou une fiole à la main et ne sont pas avares en encouragement. Un homme apporte même du pâté en croute à Hadrien qui a l’air particulièrement friand de ce met et qui reçoit le présent dans un éclat de rire.

 « Je me suis vite pris au jeu », raconte Moussa, un des joueurs. Il vient régulièrement à la guinguette pour faire de la pétanque avec ses amis mais c’est quand même plus drôle les jours de tournoi : « C’est différent, là il a de l’enjeu », dit-il. Il vient d’ailleurs tout juste de perdre mais compte bien revenir : il tient à prendre sa vengeance.  

La guinguette est ouverte jusqu'au 1e septembre 2019. 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Tournesol géant

Les + Lus