La piscine Art déco de Reims cherche financements

Reims, le 30 janvier 2018 / © Maxime Rousseau / France 3 Champagne-Ardenne
Reims, le 30 janvier 2018 / © Maxime Rousseau / France 3 Champagne-Ardenne

Cherche mécène désespérément. C'est la problématique de la piscine de 1923 du Tennis club de Reims, qui est devenue un gouffre financier pour l'association propriétaire des lieux. L'association doit trouer entre 500.000 à 800.000 euros pour financer les travaux.

Par Florence Morel

La piscine Art d'éco du Tennis club de Reims a perdu de sa superbe. Construite en 1923, et financée à l'époque par le comité américain au lendemain de la Première guerre mondiale, la piscine est l'œuvre de l'architecte Jacques Rapin.

Une architecture inspirée des ruines al​gériennes de Timgad


La légende raconte que c'est la découverte des ruines de Timgad en Algérie qui aurait influencée l'esthétique des bains romains de cette piscine.

Des financements rares


Hors d'eau l'hiver, la piscine ne fonctionne que quatre mois dans l'année. A ce jour, seuls les adhérents et membre du tennis club peuvent s'y rendre. Seulement, l'héritage de ce passé est lourd financièrement. Seulement, les financements se font rares. Seules les cotisations des adhérents pourraient financer les travaux. "Insuffisant", selon le président du Tennis Club rémois, Claude Auroux.

Le président du club a beau retourner les comptes dans tous les sens, cette piscine est un gouffre financier. De gros travaux doivent être réalisés, soit un coût estimé entre 500.000 et 800.000 euros.

La piscine est inscrite  à l'inventaire des monuments historique. Le club privé a donc l'obligation de faire réaliser un diagnostic de 50.000 euros avant de commencer les travaux.

En plus des fuites s'ajoutent les travaux de mise en sécurité. Il n'est pas évident que la piscine art déco du tennis club de Reims soit remise en eau pour l'été prochain.

► Retrouvez le reportage de Sophie Dumay et Jean Barrère​

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Interview de Boris Ravignon

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés