Reims – Une association d'entrepreneurs à Croix-Rouge veut aider des jeunes à monter leur entreprise

L'Association des entrepreneurs du Grand Reims, présidée par Hafid El Haoussine, veut aider des jeunes du quartier Croix-Rouge à monter leur entreprise. / © France 3 Champagne-Ardenne
L'Association des entrepreneurs du Grand Reims, présidée par Hafid El Haoussine, veut aider des jeunes du quartier Croix-Rouge à monter leur entreprise. / © France 3 Champagne-Ardenne

Une association d'entrepreneurs du Grand Reims veut aider des jeunes du quartier Croix-Rouge à monter leur entreprise. Pour cela, elle met à disposition son réseau. Depuis 3 ans, elle a réussi à accompagner plusieurs projets.

Par Nicole Fachet avec MT

Le restaurant My Fabulous n'est pas seulement un lieu de restauration rapide, il est aussi un incubateur d'entreprises. Il occupe une place stratégique au cœur du quartier Croix-Rouge de Reims, à proximité de l'université et de l'école de commerce.

"Nous sommes une place fédératrice parce qu'il y a vraiment tous les profils, les âges, les types de formations. Le but de mon association est de fédérer ces acteurs et de travailler de façon horizontale entre nous sans passer par les institutions pour l'instant", abonde Hafid El Haoussine, président de l'association des entrepreneurs du Grand Reims et propriétaire du restaurant.

Plusieurs succès à l'actif de l'association

L'association existe depuis trois ans. Elle a permis à plusieurs entrepreneurs du quartier de monter leur entreprise. Younes Belkharraf coache une dizaine de particuliers et commence à intéresser des entreprises :

"L'Association des entrepreneurs du Grand Reims m'a apporté une méthode parce qu'il fallait aussi que je sois accompagné pour accompagner les autres, surtout sur la manière dont je devais cibler mon public."

Travailler en réseau

"Il y a une complémentarité. Quand je vends de l'éclairage LED, j'ai besoin d'électriciens, peut-être de maçons et cela permet de faire travailler, en priorité, ceux qui font partie de l'association. On a beaucoup d'adhérents parce qu'ils se disent que l'on va travailler en famille", affirme Henri Baetche, entreprise LUXYS.

L'association regroupe une quarantaine d'adhérents. Son efficacité repose sur la mise en réseau. Elle espère convaincre de plus en plus d'entrepreneurs.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Visite de Patricia Kaas à Forbach - Réactions de vieilles dames

Les + Lus