Reims : Générations toquées, un concours de cuisine à la sauce intergénérationnelle

Publié le Mis à jour le

Générations toquées, c'est un concours intergénérationnel de cuisine mise en place par la mairie de Reims (Marne) suite à une consultation citoyenne. Les candidatures peuvent être envoyées jusqu'au vendredi 22 avril.

À la mairie de Reims (Marne), l'intergénérationnel, c'est une chose importante. Et en 2022, sa mise en avant est une priorité.

Cela passe par la mise en place d'un inédit concours de cuisine ("activité fédératrice par excellence"), dit intergénérationnel. Baptisé Générations toquées, il réunira des équipes constituées d'une personne âgée de plus de 65 ans, un mineur de moins de 18 ans... et quelqu'un entre ces deux âges.

Trois dates à retenir pour les six trios retenus : candidatures à envoyer avant le vendredi 22 avril, annonce de sélection le jeudi 28 avril, et mise à l'épreuve le mercredi 4 mai. Cette dernière aura lieu au lycée professionnel Gustave Eiffel, associé à l'évènement et ainsi mis à l'honneur (voir sur la carte ci-dessous).


L'idée est récente. Il n'a fallu qu'un à deux mois pour l'ancrer dans la réalité, après sa suggestion par le truchement de la démocratie participative et du dialogue citoyen.

C'était au cours d'un des ateliers portant sur le thème Inventons le Reims d'après, mis en place par le maire Arnaud Robinet après sa réélection de 2020. Kim Duntze, l'adjointe au lien intergénérationnel (ainsi qu'aux familles et aux seniors), pilote le projet (le tweet ci-dessous la montre justement au cours d'un atelier participatif).


"L'intergénérationnel a souvent été cité au cours de ces ateliers", explique-t-elle à France 3 Champagne-Ardenne, au lendemain d'une mise en lumière du Parisien. "On est plutôt en avant sur le sujet, et la mode des concours de cuisine a donné l'idée à toutes ces personnes de faire ce Générations toquées. Un peu à l'instar de Top Chef."

Un Top Chef plus local, plus social

"Pour la sélection, il faut une originalité dans le plat mais aussi raconter une histoire : sur le trinôme [pas obligatoirement issu d'une même famille; ndlr] ou sur l'intergénérationnel." Le jour J, un jury évaluera le travail d'équipe, et un autre la qualité gastronomique du plat concocté (saveurs, ingrédients, couleurs... jusqu'à la vaisselle).

"L'intergénérationnel est un sujet sociétal", poursuit Kim Duntze qui en est passionnée. "Avant, on vivait ensemble, toutes les générations sous le même toit. Aujourd'hui, ça a évolué, mais les évènements mis en place à Reims mettent en place une véritable solidarité. Par exemple, pendant les confinements successifs, des jeunes qui s'occupaient des personnes plus âgées [courses, prise de nouvelles; ndlr]."

Avant, on vivait ensemble, toutes les générations sous le même toit.

Kim Duntze, adjointe à l'intergénérationnel, aux seniors, et aux familles

Ces liens restaurés entre générations, "je pense qu'à l'avenir, on en aura de plus en plus besoin. C'est une nécessite, et ça fait de très belles histoires. Par exemple au jardin Coup de pouce, où ce sont des papis et des mamies qui font l'accueil des jeunes enfants chaque semaine. Chacun s'apporte quelque chose, se transmet des savoirs. C'est important pour l'évolution d'une société. L'intergénérationnel est une ressource, et nous souhaitons la cultiver." 

Pour participer, préparez vos textes et photographies et inscrivez-vous sur le site Internet. Il est également possible de retirer le formulaire en mairie (principale ou de quartier) et de l'envoyer à cette adresse : Direction de la jeunesse, 3 rue des Orphelins 51100 Reims. 

À gagner : une rencontre avec une "personnalité" (c'est une surprise). Ainsi qu'un dîner gastronomique mitonné dans les cuisines du lycée Gustave Eiffel... mais par les élèves, cette fois-ci. Une belle manière de "valoriser ses jeunes pleins de talents qui s'investissent beaucoup, notamment pour nous : le goûter de Noël, les viennoiseries de la dictée intergénérationnelle... On a voulu les mettre en valeur, car parfois, les filières professionnelles ne sont pas forcément reconnues" à leur juste valeur. Une mission en passe d'être réussie.