• MÉTÉO
  • SOCIÉTÉ
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS

Reims. Les relations entre les salariés et la direction d'Itron se tendent

© Florence Morel / France 3 Champagne-Ardenne
© Florence Morel / France 3 Champagne-Ardenne

Les salariés du site rémois d'Itron bloquent l'accès à l'usine pour le quatrième jour de suite.

Par FM

La semaine dernière, ils laissaient passer les non-grévistes, mais cette fois, ils ont décidé de hausser le ton. Les salariés de l'usine Itron, spécialisée dans les compteurs de gaz "Gazpar", bloquent l'accès à l'usine rémoise. En juin dernier, ils apprenaient avec stupéfaction que leur usine fermera en 2020. "Une chose est sûre, on est beaucoup soutenus dans le quartier", assure Cédric Bestel, délégué CFE CGC d'Itron, entre deux klaxons de soutien d'automobilistes.

De son côté, le directeur du site de Reims Fabien Strezyk déplore : "Nous regrettons d'en être arrivés là. Tout ce que nous voulons, c'est retrouver le dialogue et nous remettre autour d'une table."

Les salariés d'Itron Reims dénoncent un dialogue rompu avec la direction, les négociations qui devaient avoir lieu au siège national la semaine dernière n'ayant pas eu lieu. Au total, 137 emplois sont menacés. Ils ont d'ailleurs lancé une cagnotte participative pour tenir dans la durée sur le site suivant : www.leetchi.com/c/salaries-ditron-reims-en-coleres


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les avantages de l'achat groupé de fioul

Les + Lus