Trois jeunes hommes arrêtés pour apologie du terrorisme à Reims

Publié le Mis à jour le

Trois jeunes d'une vingtaine d'années devaient être jugés ce lundi à Reims pour "apologie du terrorisme". Le week-end dernier, ils auraient menacé les vigiles d'une boîte de nuit rémoise en faisant référence aux attentats de Paris. L'audience a été reportée au 14 décembre.

Les faits se sont produits dans la nuit de vendredi à samedi devant la discothèque L'Atrium, à Reims. S'étant vu refuser l'accès à l'établissement, trois jeunes de 21 et 22 ans auraient insulté et menacé les vigiles en évoquant les attentats du 13 novembre.

Interpellés et placés en garde à vue, les trois individus devaient être jugés ce lundi après-midi au tribunal de Reims pour "apologie du terrorisme", selon la procédure de comparution immédiate. Mais l'audience a été reportée au 14 décembre, la justice ayant demandé une confrontation entre tous les protagonistes du dossier.

Les trois jeunes hommes ont été maintenus en détention. Ils risquent une peine allant jusqu'à cinq ans de prison et 75.000 euros d'amende.

Voir notre reportage diffusé dans le JT 19/20 de ce lundi 23 novembre 2015

durée de la vidéo: 01 min 04
Trois jeunes hommes arrêtés pour apologie du terrorisme à Reims ©France 3 Champagne-Ardenne